Informatique

Intel annonce la 10e génération de puces pour ordinateurs de bureau Core i9 à i3

Au début du mois, Intel a présenté la dixième génération de puces de base pour ordinateurs portables (Comet Lake-H). Les processeurs de bureau devaient encore être annoncés. Plus maintenant : la société a choisi ce jeudi (30) pour les annoncer officiellement. Nous parlons de la série Comet Lake-S, qui est dirigée par Intel Core i9-10900K, une puce à dix cœurs.

Lorsqu’Intel a annoncé les modèles Core de 10e génération pour les ordinateurs portables, elle l’a fait en deux temps. La première a introduit, en août 2019, les puces Comet Lake des séries U et Y, principalement axées sur les ultrabooks et les ordinateurs portables convertibles.

Quelques mois plus tard, au début du mois d’avril de cette année, la société a annoncé les puces Comet Lake-H pour les ordinateurs portables axés sur les hautes performances, d’où la présence de modèles puissants comme le Core i9-10980HK à octa-core.

Cette fois, Intel a choisi de confirmer des dizaines de processeurs en un seul coup. L’annonce d’aujourd’hui porte sur les puces de dixième génération pour les ordinateurs de bureau, destinées à tous les goûts et à toutes les bourses : il y a les modèles Core i9, i7, i5, i3, Pentium et Celeron en tête.

  TicWatch E2 et S2 sont annoncés avec un nouveau mode pour la natation et le surf

Il n’est pas possible de dire que les nouveautés représentent un grand changement par rapport aux lignes précédentes, après tout, de nombreuses caractéristiques ont été maintenues, comme le procédé de fabrication de 14 nanomètres qui, tout au plus, a fait l’objet d’une optimisation. PCI Express 4.0 ? Pas du tout. Le PCIe 3.0 règne toujours en maître ici.

Mais Intel attire l’attention sur certains attributs pertinents, en particulier sur les processeurs les plus performants. Le point fort est la technologie Intel Turbo Boost Max 3.0, qui identifie les cœurs de processeur les plus rapides et les dirige vers les tâches les plus critiques.

Non pas que cette ressource soit nouvelle. Turbo Boost Max 3.0 existe depuis quelques années sur les puces Core i9 et i7 Extreme Edition, par exemple. Mais cela reste un bon complément pour la (pas si) nouvelle génération.

Passons aux processeurs annoncés, en commençant par les plus stupides. Notez que les modèles dont le nom comporte la lettre “K” sont débloqués pour l’overclocking ; les puces dont le nom comporte la lettre “F” ne proposent pas de GPU intégré :

  Photo du premier téléphone portable Motorola avec processeur Intel ayant fait l'objet d'une fuite

Comme d’habitude, ces nouveautés s’accompagnent de la promesse d’une plus grande performance. Intel affirme, par exemple, qu’un PC Core i9-10900K peut enregistrer jusqu’à 33% d’images par seconde de plus sur Mount Blade II : Bannerlord qu’une puce équivalente de la génération précédente :

Dans le matériel de présentation, Intel affirme que le Core i9-10900K est le processeur le plus rapide du monde dans les jeux. En plus d’apporter 10 noyaux et 20 fils, elle peut atteindre une fréquence de 5,3 GHz en noyau unique (dans les tableaux présentés ici, le mode turbo prend en compte tous les noyaux) lorsque le Boost de vitesse thermique entre en action ? la technologie augmente l’horloge jusqu’à 200 MHz si la température de la puce est inférieure à 70 degrés Celsius.

Détendez-vous, il y a plus. Intel a également annoncé des modèles avec seulement 35 W TDP. Ils sont identifiés par la lettre “T” dans la nomenclature. Aucun d’entre eux n’est déverrouillé :

  Les prix des DSS ont baissé de 38% l'année dernière

Comme les modèles de portables Core de 10e génération, les nouvelles puces de bureau ont en commun des caractéristiques comme la prise en charge de la mémoire Intel Optane, le Wi-Fi 6 (Wi-Fi 802.11ax), l’USB 3.2 Gen 2 (qui correspond en fait à l’USB 3.1) et le Thunderbolt 3.

Aux États-Unis, les ventes des nouveaux processeurs de bureau Core, Pentium et Celeron de dixième génération commencent en mai. Il n’y a toujours pas d’informations sur la disponibilité et les prix en France.

A propos de l'auteur

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire