Internet

35% des Américains ont des regrets en ligne

Une enquête menée par Retrevo montre que 35 % des Américains ont déjà regretté quelque chose qu’ils ont publié sur le web.

L’étude a été inspirée par le cas du sénateur Anthony Weiner, qui, le 27 mai, a accidentellement posté une photo de ses parties intimes sur sa timeline Twitter. Au début, on soupçonnait que le compte avait été piraté, mais quelques jours plus tard, Weiner a reconnu son erreur, disant qu’il allait envoyer l’image comme une blague à une femme à Seattle, mais au lieu d’un message direct, il a posté la photo en réponse.

La société a interrogé environ 1 000 citoyens américains et a conclu que les “taux de regret” les plus élevés se trouvent chez les moins de 25 ans, où 54 % disent avoir partagé quelque chose qui aurait dû rester secret. Chez les plus de 25 ans, ce taux tombe à 32 %.

Parmi les repentis, 11% disent que leur poste n’a eu aucune conséquence, 15% disent qu’ils ont eu le temps de supprimer le poste avant que quelque chose ne se passe, 3% ont réussi à mettre fin à une relation ou à un mariage et 6% ont eu des maux de tête au travail.

  Galileo va révolutionner FaceTime sur l'iPhone

Sans surprise, la plupart des messages “regrettables” proviennent de smartphones, ces amis inséparables qui peuvent être aux côtés de l’utilisateur pendant l’ivresse ou les nuits de solitude. 51% des propriétaires d’iPhone disent avoir posté quelque chose qu’ils ont regretté par la suite, contre 45% des propriétaires de Blackberry et 43% des propriétaires d’appareils Android.

A propos de l'auteur

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire