Internet

Le Grooveshark est de retour, ou presque.

Grooveshark, le populaire service de streaming et de partage de musique, a laissé des millions d’utilisateurs orphelins lorsqu’il a fermé ses portes jeudi dernier (30). La société a été accusée de distribuer illégalement du matériel protégé par des droits d’auteur et a signé un accord de cession avec les labels. Quelques jours plus tard, Grooveshark est enfin de retour. Ou presque.

Selon la BGR, un individu anonyme connecté à Grooveshark, identifié uniquement comme Shark, a réussi à faire une copie d’une grande partie de la musique du service et a rendu la collection disponible dans un nouveau domaine, grooveshark.io. Il aurait commencé la sauvegarde dès qu’il a soupçonné que le service serait fermé ? il soupçonne que cela a été confirmé quelques jours plus tard.

La nouvelle page n’a clairement pas toutes les caractéristiques de Grooveshark : il n’y a qu’un seul moteur de recherche qui renvoie les résultats sur une page très simple et ne joue qu’une seule chanson à la fois. Il n’est pas possible d’accéder aux listes de lecture, de se connecter ou même de voir la pochette de l’album. D’autre part, la collection semble aussi complète que l’ancienne : il a été possible de récupérer 90% du contenu, selon Shark.

  Sms2blog annonce sa fermeture à la fin du mois

Selon l’équipe responsable de la mise en page, l’idée est de faire revenir Grooveshark, avec les mêmes caractéristiques qu’auparavant, y compris les listes de lecture et les favoris. Nous verrons comment le “nouveau” ? Le Grooveshark va évoluer dans les mois à venir ? et s’il peut résister à la pression des étiquettes.

Le vieux Grooveshark est toujours hors de l’air après presque dix ans d’activité. Escape Media, le propriétaire du service, a été accusé par les grands labels, dont Universal, Sony et Warner, de distribuer 4 907 chansons sans licence, intentionnellement et de mauvaise foi. Le tribunal a décidé que la société devrait payer jusqu’à 736 millions de euros de dommages et intérêts. Sans issue, la société a été contrainte de cesser ses activités.

A propos de l'auteur

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire