Internet

Twitter prévient qu’il va entrer en bourse

Twitter a surpris tout le monde jeudi (12) en annonçant qu’il avait déposé une offre publique initiale (IPO) dans l’équivalent de la Commission des valeurs mobilières des États-Unis. C’est peut-être l’introduction en bourse la plus attendue depuis l’entrée de Facebook au Nasdaq en mai de l’année dernière.

Pour ne pas perdre la maîtrise de la chose, la publicité sur Twitter s’est faite en tweetant elle-même. Aucun communiqué de presse ou autre.

Puis ils ont fait une blague en prétendant que, lorsque l’annonce a été faite, il était temps de se remettre au travail.

Selon la plateforme en ligne, les documents nécessaires à l’introduction en bourse ont été envoyés aux organismes de régulation “il y a des mois”. Cela signifie que Twitter a utilisé les termes d’une loi (ironiquement connue sous le nom de loi sur l’emploi) qui accorde aux entreprises dont le chiffre d’affaires annuel ne dépasse pas un milliard de euros le droit de demander le secret des transactions boursières. Les analystes soulignent que Twitter devrait rapporter environ un demi-milliard de euros par an. Personne ne sait comment parler du bénéfice net de l’entreprise.

  Savez-vous combien d'utilisateurs l'Internet compte ?

L’entrée sur Twitter sera menée par Goldman Sachs, une société financière qui, ces derniers temps, a calculé la valeur marchande du réseau social ( !) à 10 milliards de euros. En gros, Twitter vaudrait 20 fois le chiffre d’affaires annuel.

Qui va gagner de l’argent avec l’introduction en bourse ? On sait que les fonds d’investissement de Jeff Bezos, fondateur d’Amazon, et de Marc Andreessen, fondateur de Netscape, sont sur Twitter depuis quelques années. Elle dispose également de Union Square Ventures, chargée de financer les opérations de Foursquare et de Kickstarter. Un autre fonds de capital-risque, Spark Capital, investi dans Tumblr ? sont plus riches que jamais après la vente à Yahoo.

Qui ne va pas gagner de l’argent grâce à l’opération ? Je le suis. Vous ne le ferez probablement pas non plus.

L’entrée en bourse de Twitter devrait se faire différemment de ce que nous avons vu lors du fiasco de Facebook. Le réseau social est entré au Nasdaq avec 38 euros par action, mais il a ensuite chuté, valant la moitié de cette somme, avec le droit d’enquêter sur les fraudes. Il est intéressant de noter qu’il y a deux semaines, la société a atteint la valeur historique du marché : plus de 100 milliards de euros.

  Twitter n'est plus à l'antenne ce jeudi après-midi (11) mis à jour

A propos de l'auteur

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire