Jeux

Sonic 4 : le retour aux sources

Comme je l’ai mentionné ici sur PerlmOl il y a longtemps, la franchise a passé les dix dernières années dans la boue. À l’exception d’une ou deux sorties portables pour Game Boy Advance, les jeux hérissons bleus pour console (avec insistance en troisième dimension, malgré le rejet total des fans) ont été, l’un après l’autre, des désastres.

Et le Sega n’a jamais semblé comprendre que ce que nous voulions, c’était un retour au bon vieux temps – quand les jeux de Sonic signifiaient simplement courir beaucoup, collecter des anneaux d’or et libérer ses petits amis animaux à la fin des étapes.

Au début de cette année, nous avons appris que Sega travaillait sur un projet secret nommé “Needlemouse”. Les fans de la franchise la plus emblématique de Sega savaient que c’était le nom de Sonic alors que le premier jeu était encore au stade de la conception de la production. On a donc très tôt soupçonné qu’un tel projet était un retour aux sources du personnage.

Lorsque les premières captures d’écran et vidéos ont commencé à apparaître, il est devenu évident que la motivation derrière Sonic 4 serait d’abandonner complètement les éléments qui ont fait échouer les derniers jeux complets (séquences de combat, Sonic se transformant en loups-garous, personnages humains, entre autres) et de ramener le personnage à la maison : les scénarios en 2D pleins de robots ennemis et de boucles.

  Après tout, qui a créé Free Fire ?

Sonic 4 a été annoncé pour la Xbox 360, la PS3, la Wii et une “console mystère” qui s’est avérée être l’iPhone. Il est intéressant de noter que c’est le seul ordinateur portable pour lequel le jeu est sorti – il n’y a pas de versions prévues pour la DS et la PSP. Et comme la version iPhone a été la première à sortir, c’est celle-là que j’ai jouée.

Sonic 4 arrive en premier sur l’iPhone Sonic 4 pour iPhone

Sonic 4 sera publié sous une forme épisodique. Ce premier épisode comporte 4 “zones” – divisées, à la manière classique du premier Sonic, en trois actes :  Splash Hill Zone, Lost Labyrinth Zone, Casino Street Zone, et Mad Gear Zone. En d’autres termes, le premier épisode de Sonic 4 comporte 12 étapes, outre les étapes bonus.

Outre le tiret de rotation (vous vous souvenez quand vous avez maintenu la direction vers le bas et que vous avez écrasé le bouton A ? Donc, le tiret est que), Sonic a de nouveau la capacité d’autosurveillance. Lorsque vous êtes en l’air, il suffit d’appuyer sur le bouton de saut – dans la version iPhone, il n’y a qu’un seul bouton – et Sonic se lance contre l’ennemi ou l’obstacle sur le scope.

  Nintendo répare gratuitement les Joy-Cons même en cas de perte de garantie

Certains peuvent penser que cette compétence ternit le jeu, mais je la trouve intéressante. L’auto-visibilité permet au joueur de se concentrer sur la partie “courir trop vite” et non sur “des sauts calculés au millimètre près pour frapper l’adversaire à la tête alors que la carte ressemble à un flou sur l’écran”. De plus, pour ceux qui choisissent la version iPhone, cette forme de contrôle convient très bien à l’écran tactile.

Bien que l’aspect général de Sonic 4 fasse directement référence aux premiers jeux de la série, les zones de Splash Hill et de Casino Street sont celles qui rappellent le plus les jeux classiques. Tous les éléments sont là – les boucles, les téléviseurs avec des objets et même les chansons, bien que différentes, rappellent beaucoup les thèmes originaux. Sonic 4 ressemble certainement plus à Sonic que n’importe quel autre jeu sorti récemment par Sega, même si l’on considère les versions GBA.

  VGX 2013 : GTA V est le jeu de l'année et plusieurs jeux sont promis pour 2014

En général, il est difficile de ne pas recommander Sonic 4 à un fan de franchise, bien qu’il y ait quelques réserves. Tout d’abord, je ne sais pas exactement pourquoi Sega a opté pour le modèle par épisodes, et cela me fait un peu peur. On ne sait pas combien d’épisodes il y aura, quand les prochains épisodes sortiront, ou (pour les plus pessimistes) si ils sortiront.

Il n’y a pas non plus de mode multijoueur, ce qui est une énorme déception. C’est en quelque sorte justifiable sur l’iPhone, mais quelle est l’excuse pour ne pas inclure ce mode dans les consoles ?

À l’exception de ces deux points, le premier épisode de Sonic 4 est ce que nous, les fans du personnage, avons demandé il y a des années. Il s’agit maintenant d’avoir la patience d’attendre les prochains épisodes.

Sonic 4 – Episode I coûte 9,99 € sur l’AppStore et 15 € sur les consoles (le contenu est pratiquement identique, à l’exception d’une phase exclusive pour l’iPhone et de graphiques HD sur PS3 et Xbox 360).

A propos de l'auteur

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire