Logiciels

Google annonce Android M ; voici les principales nouvelles

L’édition 2015 de la conférence Google I/O a débuté ce jeudi (28). L’événement est axé sur les développeurs, mais sert également de scène pour des annonces importantes. Cette fois-ci n’est pas différente : comme prévu, l’une des premières nouvelles présentées est Android M. Ce sont les principales caractéristiques de la plateforme.

Contrôle des autorisations

C’est peut-être l’attribut le plus important de la nouvelle version. Android M intégrera par défaut un système de contrôle des autorisations very, similaire à celui que l’on trouve dans iOS.

Avec ce mode, l’application demandera au système d’exploitation d’accéder à certaines fonctionnalités – comme la caméra principale ou la liste de contacts – au moment où elle en aura besoin. Lorsque cela se produit, Android affiche une boîte permettant à l’utilisateur d’autoriser ou d’interdire l’utilisation de la fonction demandée. Vous pouvez modifier les autorisations accordées à tout moment.

En mode traditionnel, il est nécessaire d’autoriser tout en même temps lors de l’installation ou de la mise à jour de l’application. Vous pourrez désormais donner accès au microphone, mais pas à la caméra, par exemple.

C’est une forme de contrôle très attendue. Outre le fait qu’elle renforce la sécurité et la confidentialité, la gestion des autorisations peut aider l’utilisateur à mieux gérer la consommation de ressources de l’appareil.

  Les tests Google vous permettent de noter les films et les séries que vous avez déjà regardés

Onglets personnalisés en chrome

Android M promet d’accroître l’intégration de Chrome avec des applications tierces. Il sera ainsi plus facile d’ouvrir un lien à partir d’une application de réseau social, par exemple. Vous pourrez toutefois accéder à une page sans quitter le premier service.

Liens vers l’application

D’une certaine manière, Android permet déjà aux applications de pointer vers d’autres. Mais lorsqu’il le fait, le système d’exploitation affiche une liste permettant à l’utilisateur de choisir l’application cible la plus appropriée pour cette action.

Sur Android M, cette tâche sera automatisée autant que possible. Si vous êtes sur Facebook et que vous cliquez sur un lien tweet, par exemple, le système d’exploitation ouvrira immédiatement l’application Twitter, la plus adaptée à ce type de contenu.

Gestion des batteries

L’autonomie (faible) de la batterie reste l’une des principales limites des appareils mobiles, c’est pourquoi Android M sera doté d’une fonction de contrôle des activités qui promet de faciliter les économies d’énergie. En activant les capteurs, le système sera capable de détecter, par exemple, que l’appareil est posé sur un bureau et donc de lui faire consommer le moins de ressources possible.

Support de lecture d’empreintes digitales en natif

L’authentification biométrique n’est pas une nouveauté pour Android. Les capteurs d’empreintes digitales des smartphones comme le Galaxy S6 sont là pour le prouver. Toutefois, la mise en œuvre de cette fonctionnalité dépend davantage des efforts des fabricants que de Google lui-même.

  Comment utiliser Repost pour Instagram (Android et iPhone)

Avec Android M, la plateforme aura un support natif pour ces capteurs. En plus d’attirer davantage de fabricants, l’idée facilitera le développement d’applications pouvant bénéficier de l’impression numérique. Google publiera des API à cette fin.

La société attend également un soutien natif pour normaliser l’utilisation des capteurs, les rendant plus fonctionnels et plus sûrs.

 Android Pay

L’un des services que vous pouvez utiliser grâce aux capteurs d’empreintes digitales est Android Pay. Après l’arrivée de Apple Pay, on s’attendait vraiment à ce que Google apporte quelque chose de mieux que le Google Wallet actuel. Eh bien, voilà.

Android Pay est un système capable de permettre des paiements avec l’appareil mobile grâce à des normes telles que NFC et Host Card Emulation. En d’autres termes, l’idée vient d’encourager l’utilisation des smartphones à la place des cartes de crédit, comme dans Apple Pay.

Des accords ont déjà été conclus avec des compagnies comme American Express et MasterCard pour permettre ce service. Google s’attend à ce que Android Pay fonctionne pleinement bientôt, à commencer par les États-Unis – là, 700 000 établissements devraient accepter ce moyen de paiement dans la phase de lancement (ou de réédition, si l’on tient compte du fait que Google Wallet avait déjà de nombreuses fonctions du service).

Android Pay sera également compatible avec des applications tierces. Google parle dans au moins un millier d’entre eux.

USB de type C

Sur Android M, on commencera peut-être à voir des USB de type C prendre de la place sur les ports micro-USB. C’est logique : les deux ont des dimensions similaires, mais la dernière norme offre plusieurs avantages, notamment une vitesse de transmission des données plus élevée et une plus grande capacité d’alimentation électrique.

  Avec Google Helpouts, vous pouvez offrir ou louer de l'aide par vidéoconférence

Ce n’est pas un hasard si Google a mis un point d’honneur à faire de la publicité : Android M aura un support natif pour le port USB de type C (et par conséquent les spécifications USB 3.1).

***

Vous avez peut-être eu l’impression que les caractéristiques révélées aujourd’hui ne sont pas très surprenantes ou excitantes. Je l’ai fait. Mais c’est probablement ainsi que cela doit se passer : Google lui-même a reconnu que le but principal d’Android M est d’améliorer les aspects qui ont été laissés déficients dans Android Lollipop, à tel point que plusieurs fonctionnalités et concepts, comme le Material Design (thème perlmOl 012), ont été préservés.

Quoi qu’il en soit, toutes les nouvelles sont les bienvenues. N’attendez pas d’y avoir accès immédiatement. Le fait que Google n’ait pas encore informé le nom de code du nouvel Android indique clairement que le développement du système d’exploitation doit aller loin.

Si tout se passe bien, Android M devrait sortir d’ici la fin de l’année. À mi-parcours, des versions d’aperçu seront disponibles pour les développeurs sur les appareils de la gamme Nexus. En attendant, nous pouvons jouer aux devinettes : que signifie la lettre “M” ? Je parie sur Melona ?

A propos de l'auteur

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire