Logiciels

Google supprime plusieurs émulateurs d’Android Market

Sans faire trop d’histoires, Google a commencé à exclure de son Android Market les applications considérées comme irrégulières, un environnement qui, jusqu’à aujourd’hui, était connu pour avoir des règles beaucoup moins strictes que l’App Store, que son concurrent Apple a mis à disposition pour l’iOS.

Selon blog Engadget, les programmes sont supprimés sans préavis par le géant du web, qui annule également les comptes des développeurs.

Les premiers programmes à être extraits du magasin d’applications du système d’exploitation du robot ont été les émulateurs N64oid, Ataroid, Gamboid et Snesoid, qui ont été vendus dans le magasin à des prix compris entre 1,99 et 5,99 euros, en plus de PSX4Droid, offert gratuitement. Responsable du fonctionnement des jeux Nintendo N64, Atari, Game Boy, Snes et Playstation 1, techniquement les petits programmes ont également fait une série de droits d’auteur et ont donc été invités à se retirer de l’environnement.

Comme nous le rappelle le Registre, en théorie, les développeurs d’Android Market qui ont été virés peuvent proposer leurs programmes dans d’autres magasins Android, comme l’obscur SlideMe, mais sans la même sécurité en matière de paiements et de sécurité des informations.

  Le pain d'épice surpasse le Froyo comme l'Android le plus utilisé

En parlant d’Android Market, les données d’une enquête menée par la société Distimo montrent que 97% des programmes téléchargés dans le magasin au mois d’avril étaient gratuits, contre 95% enregistrés en mars et que seuls 96 petits programmes étaient responsables de 50 millions de téléchargements.

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire