Logiciels

La protection anti-copie de Windows Marketplace est ridicule, selon un développeur

L’une des préoccupations des entreprises lorsqu’elles ouvrent un magasin d’applications en ligne est d’installer un système de DRM (ou protection contre la copie numérique) pour empêcher que les programmes téléchargés ne soient redistribués gratuitement. En d’autres termes, pour empêcher le piratage, le programme doit être bloqué pour une utilisation sur des appareils enregistrés uniquement.

Apple, par exemple, utilise une protection appelée Fairplay pour les vidéos vendues sur iTunes ainsi que sur les programmes AppStore. Microsoft, en revanche, préfère s’appuyer sur son système de fichiers faible. C’est sur ce système que repose Windows Marketplace, le magasin d’applications pour Windows Mobile 6.5, pour prévenir le piratage. Et selon les recherches d’un développeur américain, ce n’est qu’une énorme blague.

Lors de l’achat et du téléchargement d’un programme, l’utilisateur du Marketplace reçoit un fichier .cab qui installe l’application téléchargée sur son appareil. Ce fichier .cab est le même pour tous les utilisateurs, donc la « protection contre la copie » se charge de le supprimer une fois que le programme a terminé son installation. Cependant, l’utilisateur Chainfire du forum XDA-Developers qui prétend être un développeur de plateforme, a réussi à faire copier le fichier dans un autre dossier avant qu’il ne soit supprimé en cassant le DRM.

  Ubuntu 11.04 Beta prête à être téléchargée avec diverses nouvelles

Pour éviter les problèmes juridiques, il ne révèle pas quelle méthode est utilisée pour faire la copie, mais dit que les pirates la découvriront dans un jour ou deux. « Je sais qu’il n’existe pas de protection parfaite contre la copie, ajoute-t-il, mais c’est tout simplement ridicule. Je suis d’accord, Chainfire. [Engadget]

A propos de l'auteur

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire