Mobile

IWork arrive sur l’iPhone et l’iPod Touch

Le centre de communication d’Apple ne s’arrête pas. La disponibilité d’applications iWork pour iPhone et iPod Touch, en plus des applications traditionnelles pour iPad, a été annoncée. Les utilisateurs peuvent acheter des pages, des notes et des numéros directement sur l’App Store, où chaque application coûte 9,99 €.

L’annonce intervient le matin même où Apple a confirmé le lancement de la plateforme iCloud pendant le WWDC, sans parler de Lion et iOS 5. Avec l’information qu’iWork atteint les petits appareils apple, la société prévoit de promouvoir pour ses propres produits logiciels à partir de lundi prochain, le 6 juin, date du début du WWDC.

Pages, Keynote et Numbers, pour ceux qui ne le savent pas, sont l’équivalent pour Apple de Word, PowerPoint et Excel. Ils peuvent être considérés comme la suite de productivité la plus basique qu’Apple propose aujourd’hui à ses clients, avec un éditeur de texte, un créateur de présentations et un gestionnaire de feuilles de calcul.

  Microsoft présente les nouvelles fonctionnalités de Windows Phone 8 Apollo

C’est la première fois qu’iWork arrive sur l’iPhone et l’iPod Touch. Les applications existaient déjà dans une version mobile, mais seulement pour l’iOS de l’iPad. Selon Apple, les applications sont compatibles avec l’iPhone 4, l’iPhone 3GS et l’iPod Touch (3ªG/4ªG). Ceux qui ont acheté un des logiciels pour l’iPad peuvent être assurés qu’iTunes téléchargera la version également pour les petits appareils d’Apple.

Vous pouvez désormais utiliser Keynote, Pages and Numbers sur votre iPhone et iPod Touch pour créer des présentations, des documents et des feuilles de calcul étonnants, directement dans le creux de votre main”, déclare Phil Schiller, responsable marketing d’Apple, dans un communiqué. Selon M. Schiller, la technologie Retina Display sera un élément différenciateur pour l’affichage de documents de qualité sur l’écran d’un ordinateur portable.

D’après le rapport de l’entreprise, les trois applications sont pleinement fonctionnelles. En d’autres termes, ils servent non seulement à consulter des documents, mais aussi à les créer, comme si le consommateur se trouvait sur son ordinateur personnel. Il a probablement toutes les limites d’un écran plus petit que le minimum de 13 pouces que présente un MacBook, mais il devrait tout de même être une bonne option pour ceux qui dépendent de ce type de documents.

  Apple TV+ et iTunes arrivent sur certaines télévisions LG avec webOS

A propos de l'auteur

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire