Mobile

Le désespoir ? Prix canonique bas d’Ubuntu Edge pour 695

Il reste 14 jours avant la fin de la campagne Ubuntu Edge en Indiegogo, mais les nouvelles ne sont pas bonnes : si dans les premières 24 heures la collecte avait dépassé 5 millions de euros, aujourd’hui, au dix-huitième jour, le montant n’est qu’un peu plus de 8,6 millions d’obamas, loin de l’objectif de 32 millions.

Pour tenter de remédier au manque d’intérêt croissant pour le projet, la Canonical a pris un certain nombre de mesures. La première a consisté à créer des forfaits à des prix plus attractifs, avec des valeurs allant de 725 à 780 euros.

Une autre, plus récente, a consisté à mettre en avant les qualités d’Ubuntu Edge sur la page de la campagne. Pour cela, la société a publié des citations sur le smartphone fabriqué par plusieurs véhicules (il manque PerlmOl #chatiado) et a même créé une comparaison entre Ubuntu Edge, iPhone 5 et Galaxy S4 :

Les efforts de diffusion comprennent également la publication d’un post où le designer Chee Yee Wong explique les détails du développement du projet et la vidéo ci-dessous, qui rapporte la modélisation 3D de l’appareil :

  Moto G (3e génération) : de bonnes améliorations pour le best-seller

Tout cela est très intéressant, c’est indéniable, mais rien de tout cela ne s’est avéré suffisant pour rapprocher la collecte au moins de l’objectif qui, à l’heure actuelle, devrait être d’environ 16 millions de euros. Le désespoir frappant à la porte, le Canonical a décidé d’adopter une attitude extrême : désormais, quiconque déboursera 695 euros pourra ramener chez lui un Ubuntu Edge.

Oui, c’est une mesure extrême. Dans le plan initial, l’Ubuntu Edge coûterait 830 euros, une excellente valeur pour un appareil qui propose d’avoir un écran de 4,5 pouces (cristal de saphir), 4 Go de RAM, 128 Go de stockage, une caméra arrière de 8 mégapixels, deux antennes LTE, NFC, etc.

Mais le premier jour de la campagne, Ubuntu Edge avait une valeur promotionnelle de 600 €, limitée aux 5 000 premières unités. Après cela, le prix monterait à 830 euros. Le problème est que, s’il était autrefois possible de contribuer deux cent quelques euros de moins au projet, peu de personnes se sentaient motivées pour payer la totalité du montant.

  Galaxie Nexus, également connue sous le nom de Galaxie X

Le chiffre de 695 euros attirera certainement plus d’acheteurs. Malgré cela, il est peu probable que l’objectif soit atteint. On s’attend à ce qu’au cours de la dernière heure, une grosse contribution (peut-être de la part du Canonical lui-même) sauve la patrie, comme nous l’avons vu dans certaines campagnes télévisées de charité.

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire