Mobile

Les États-Unis ferment les sites d’applications Android piratés

Une semaine de plus, d’autres sites illégaux cessent leurs activités. Cette fois, les cibles étaient les magasins d’applications Android “alternatifs”. Les domaines applanet.net, appbucket.net et snappzmarket.com ont été saisis lors d’une opération conjointe entre le FBI et les polices française et néerlandaise.

L’annonce de la fermeture des sites a été faite aujourd’hui par le ministère américain de la justice. En accédant à l’un des trois magasins qui servaient des applications piratées, l’utilisateur sera confronté à la page de domaine traditionnelle saisie par le gouvernement américain.

C’est la première fois que des magasins d’applications pirates sont fermés, et le travail devrait se poursuivre s’il dépend du procureur général du ministère de la Justice, Lanny Breuer. “Les applications deviennent de plus en plus importantes dans notre économie, et la division criminelle s’engage à travailler avec nos partenaires pour protéger les créateurs de ces applications et d’autres formes de propriété intellectuelle contre ceux qui ont l’intention de les voler”, a déclaré M. Breuer.

  Google permet enfin d'enregistrer des domaines avec la terminaison .app

Comme le rappelle TorrentFreak, depuis 2010, des centaines de domaines de sites web fournissant des contenus piratés ont été saisis par les autorités américaines dans le cadre de l’opération In Our Sites. Un certain nombre de personnes ont été arrêtées, dont quatre responsables de NinjaVideo, qui distribuait des séries télévisées, des films et des documentaires. Les Pirate Bay ont même changé la terminaison de leur domaine pour éviter le même sort.

Il est difficile de comprendre une personne qui dépense des centaines ou des milliers de euros pour un smartphone et qui pirate une application qui coûte deux euros. Mais je comprends que beaucoup de gens, surtout les mineurs, n’ont pas de cartes de crédit internationales ou de parents qui comprennent ces dépenses. Il serait bon que les cartes-cadeaux de Play Store, déjà vendues aux États-Unis, viennent également en France. Une autre option intéressante serait de réduire la valeur des crédits ou de la facture de téléphone portable, ce qui est déjà en cours d’élaboration pour les franchisés.

  Le trafic le premier jour de la Coupe était plus important que l'élection d'Obama

A propos de l'auteur

Zineb

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire