Mobile

Meizu Note 8 est un simple intermédiaire et ne parie pas sur le cran

Meizu a annoncé le lancement officiel de la Note 8, qui, contrairement à la façon dont Samsung utilise ce suffixe sur ses appareils, n’est pas un haut de gamme. Avec un look innovant et sans fonctions accrocheuses, le smartphone est un intermédiaire qui peut attirer l’attention de ceux qui ne recherchent pas le nec plus ultra de la technologie mobile.

A l’intérieur, le fabricant chinois était modeste et a mis ce que l’on attend d’un intermédiaire qui s’occupe de vols plus importants. La note 8 est accompagnée d’un Snapdragon 632, qui est assez récent et qui est sorti au milieu de cette année. Il y a également 4 Go de RAM et 64 Go de mémoire interne, la quantité standard pour les intermédiaires de tant de marques.

L’écran est étiré davantage et suit le rapport 18:9 sans utiliser encoche (ufa !), avec une taille de 6,15 pouces et une résolution de 2160 x 1080 pixels, qui se ferme à environ 403 ppi de densité. Derrière se trouvent deux caméras, l’une de 12 mégapixels et l’autre de 5 mégapixels, ce qui permet de comprendre la profondeur de la scène pour le mode portrait flou. Plus loin, on trouve le lecteur d’empreintes digitales de forme ronde.

  Android 8.1 Oreo montre pourquoi certaines applications consomment autant de batterie

Tout cela est contrôlé par Android 8.1, qui est bien en dessous de l’une des interfaces Android les plus modifiées de tout le marché chinois (qui est déjà le marché qui modifie le plus le système d’exploitation mobile de Google), Flyme 7.

Même avec l’annonce, Meizu n’a pas communiqué de prix ni de date de lancement pour ce modèle. La seule information dont nous disposons sur le lancement est que la Note 8 arrivera dans le monde en noir, violet, bleu et rouge.

A propos de l'auteur

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire