Mobile

NX90, le portable de luxe d’ASUS

Le marché des ordinateurs portables en France est extrêmement vaste. Les fabricants doivent travailler dur pour vendre leur poisson en créant un ordinateur portable avec un certain différentiel. C’est ce que l’ASUS a fait avec le NX90. Dès la conception, il est clair qu’il s’agit d’un ordinateur portable de luxe, et s’il entre très bien dans cette catégorie, c’est aussi un ordinateur multimédia respectable. La preuve en est l’écran de 18,4 pouces de LED et les deux haut-parleurs intégrés de chaque côté de celui-ci.

Votre matériel, d’ailleurs, n’a rien de modeste. Outre l’écran et les haut-parleurs, il est équipé d’un processeur Intel Core i7, d’une carte vidéo NVidia GeForce, de 4 Go de RAM et de deux touchpads de chaque côté du clavier, ce qui est certainement inhabituel. Le NX90 n’est pas n’importe quel ordinateur portable. Il a été créé pour fonctionner comme un centre multimédia avec un certain style. Il fournit ce que vous attendez d’un tel ordinateur ? Lisez ci-dessous pour le savoir.

Conception

A l’extérieur, le NX90 se distingue par deux facteurs. Le premier est le revêtement chromé, en aluminium poli, qui est pratiquement un miroir. La seconde est sa longueur inhabituelle pour les ordinateurs portables, qui peut dérouter les personnes qui passent leurs yeux pour la première fois sur leur portable, le prenant pour un grille-pain futuriste ou une nouvelle version de George Foreman Grill. A l’intérieur, il devient encore plus clair qu’il n’a pas un design de portable ordinaire. Je veux dire que l’écran se ferme sous le clavier comme n’importe quel autre ordinateur portable de ce type, mais les similitudes s’arrêtent là, comme le montrent les images ci-dessous.

Le lecteur de carte mémoire, les ports USB et e-SATA, les sorties HDMI, Ethernet et VGA sont situés sur les côtés, ainsi que la sortie antenne pour la télévision numérique. Un détail de la conception que je n’ai pas aimé est le fait que le connecteur de la source se trouve sur le côté et non à l’arrière de l’ordinateur portable. Pour l’installer ou l’enlever, vous devez ouvrir le couvercle.

Qualité de l’écran et de l’image

Bien que la taille de 18,4 pouces ne soit pas exactement une norme industrielle, l’écran a un rapport que nous connaissons tous : 16:9. Ainsi, les films de cette résolution s’adaptent parfaitement à l’écran lorsqu’ils sont joués en mode plein écran. La technologie LED n’est pas non plus la plus utilisée par les fabricants d’ordinateurs portables, mais elle est bien appréciée ici avec la résolution de 1920×1080 pixels et avec les trois différents réglages de luminosité et de contraste préprogrammés par ASUS. Un bouton sur le clavier permet de passer d’une option à l’autre, ce qui est très pratique et déjà adopté par plusieurs fabricants.

  Microsoft a failli lancer un Lumia avec des bords minimaux

En comptant avec une sortie HDMI, le NX90 peut également être connecté à un téléviseur à écran plus large et utilisé comme media center ou aussi comme un luxueux lecteur de films Blu-ray. À l’aide de certains logiciels et d’une télécommande universelle, il est également possible de contrôler l’ordinateur assis sur le canapé, car il dispose également d’un port infrarouge. Vous pouvez aussi utiliser Bluetooth 3.0 pour connecter un clavier et une souris externes, à vous de décider.

Clavier et pavés tactiles

Contrairement aux claviers normaux des ordinateurs portables, le NX90 possède des touches espacées les unes des autres et très douces à taper. L’espace qui les sépare, cependant, met en évidence l’accumulation de poussière qui finira par se produire si le propriétaire vit dans un endroit avec ce genre de saleté. Cela mis à part, j’ai apprécié de voir que le bouton d’alimentation et les commandes multimédia font partie du clavier (ils ne sont pas sur un panneau séparé au-dessus de celui-ci ou incorporés dans les touches de fonction, comme le font la plupart des fabricants).

Les pavés tactiles sont une caractéristique distincte. Ils sont compatibles avec le multitouch et sont équipés de boutons de souris des deux côtés, également intégrés au clavier. Il y a une combinaison de touches qui est utilisée pour désactiver l’une d’entre elles, mais à mon avis, ASUS a commis une erreur à cet égard. Au lieu de désactiver le pavé tactile de gauche, laissant celui de droite pour déplacer la souris, c’est le contraire qui se produit. Il existe peut-être une méthode pour inverser cet ordre, mais la valeur par défaut de l’usine semble donner la préférence aux utilisateurs gauchers.

Comme toute nouvelle forme de saisie, il y a une courbe d’apprentissage que le propriétaire de ce portable devra suivre pour éviter de chercher un pavé tactile au milieu de l’ordinateur. Mais une fois qu’on s’est habitué à la présence de deux personnes sur les côtés, la performance augmente.

Extras

La marque audio Bang Olufsen est connue dans le monde entier pour sa qualité, c’est pourquoi ASUS a choisi d’intégrer cette technologie dans le NX90. Le résultat est clairement perceptible : la qualité audio n’est rien de moins que spectaculaire. Les sons de la musique ou des films semblent être beaucoup plus aigus et plus intenses que dans d’autres ordinateurs portables, qui utilisent des haut-parleurs normaux. L’amélioration du son est également perceptible dans les jeux : bien que j’utiliserais le casque pour ne pas déranger mes collègues, je préfère ne pas les utiliser en raison de la qualité des haut-parleurs.

  Exynos 8895 est le nouveau processeur de Samsung qui tourne à 4K à 120 fps

Outre l’audio, le NX90 est également équipé d’une antenne permettant de capter la télévision numérique, qui est intégrée dans le Windows Media Center préinstallé. Probablement parce que je vis dans un immeuble et que je suis au milieu de beaucoup d’interférences, je n’ai pas pu obtenir un signal très clair, mais j’ai pu voir quelques traces vidéo au milieu de beaucoup de bruine. Un détail qui leur a échappé est qu’en connectant l’antenne à l’ordinateur portable, il faut remonter le câble source ou l’ordinateur portable est juste sur la batterie. Oups.

Une webcam de 2 mégapixels, un port e-SATA intégré avec USB et un lecteur Blu-ray avec DVD sont d’autres éléments qui complètent le matériel NX90 déjà décent. L’image de la webcam n’est pas parfaite, mais pour les appels vidéo et les conférences, elle fonctionne mieux que prévu pour une caméra intégrée. Et pour un écran LED avec la résolution citée ci-dessus, un lecteur Blu-ray était le moins qu’ASUS pouvait mettre sur cet appareil.

Batterie

Le NX90 n’est pas destiné à être emporté partout. Sa forme de portable le rend vraiment facile à transporter, mais son autonomie vous évitera d’être trop longtemps éloigné d’une prise de courant. Lors des tests que j’ai effectués, avec le Wi-Fi activé, une luminosité maximale de l’écran et une navigation légère sur Internet, la batterie a duré 1 heure et 40 minutes avant de demander un redémarrage. Comme il est déjà standard sur Windows 7, il existe également une option d’économie d’énergie intégrée. Mais ce n’était pas très satisfaisant non plus : la luminosité de l’écran au moins, le Wi-Fi éteint et l’utilisation légère d’internet m’ont valu un peu plus que 2 heures et 10 minutes.

Ne croyez pas que vous pourrez acheter une batterie supplémentaire pour les cas d’urgence, comme lorsqu’un film dure 2 heures et demie et que l’ordinateur portable s’éteint en plein milieu. Sur le NX90, ASUS a pris une page du manuel de construction des ordinateurs portables d’Apple et a décidé d’encastrer la batterie dans le corps de l’ordinateur portable. En d’autres termes, il n’est pas possible de le supprimer et de le remplacer par un nouveau, et il n’est pas possible de mettre à jour le matériel.

  Ne soyez pas alarmé par les applications qui ouvrent la caméra rétractable Vivo Nex

Repères

Comme d’habitude, nous testons l’ordinateur selon les trois critères que nous utilisons dans chacun d’eux. Le Blackbox, qui indique la vitesse des différents composants de l’ordinateur, le Street Fighter 4 Benchmark, qui donne une note de A à E selon la capacité de l’ordinateur à exécuter le jeu de combat du néant graphiquement intensif, et le système de notation de Windows 7 lui-même.

Blackbox

Street Fighter 4

Score de Windows 7

Spécifications techniques

  • Intel Core i7 Q720 avec quatre cœurs et une horloge à 1,6 GHz (avec Turbo Boost, elle peut atteindre 2,8 GHz) ;
  • Carte vidéo NVidia GeForce GT 335M avec 1 Go de VRAM ;
  • 4 Go de RAM (il existe des versions allant jusqu’à 8 Go) ;
  • Windows 7 Home Premium 64 bits ;
  • 2 disques durs de 500 Go chacun ;
  • Sorties HDMI, VGA et Ethernet ;
  • Connectivité WiFi 802.11n et Bluetooth 3.0 ;
  • USB 3.0 ;
  • Lecteur de cartes mémoire SD, MMC et MS.
  • Points positifs

  • Matériel de pointe ;
  • Écran LED ;
  • Une qualité audio inégalée sur le marché ;
  • Blu-ray intégré.
  • Points négatifs

  • Prix élevé ( 9 990,00) ;
  • Poids (4,8 kg).
  • Conclusion

    Le NX90 offre ce qu’il propose. Un ordinateur multimédia avec un écran et un son décents qui dispense des haut-parleurs séparés et qui rit au nez de tout casque qui y est connecté. Il est également très utile pour les jeux, même s’il n’est pas encore idéal pour faire tourner Crysis avec un maximum de paramètres vidéo. Il manque cependant de batterie et de poids, ce qui rend le NX90 beaucoup moins portable qu’il ne devrait l’être.

    Il s’agit d’un ordinateur portable au design unique qui peut très bien remplacer un ordinateur de bureau sans trop de difficultés, et pas seulement dans le domaine des jeux et du multimédia. Le prix est encore assez élevé pour la France, puisque les 10 000 euros ne se justifient qu’en partie à l’écran, l’audio et le matériel extrêmement courant. Il y a certainement une taxe de conception incluse dans ce prix que la plupart des franchisés ne veulent pas ou n’ont pas l’intention de payer. Mais quiconque prend un risque sur le NX90 ne risque pas d’être déçu dans un avenir proche.

  • A propos de l'auteur

    Ronan

    Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

    Laisser un commentaire