Technologie

Microsoft Band, beau à l’extérieur et sensible à l’intérieur

Microsoft est officiellement entré dans le domaine des accessoires de fitness avec son Microsoft Band, annoncé il y a quelques semaines. Comme nous sommes proches de Noël et que je cherchais vraiment des accessoires sur le terrain pour m’aider à perdre du poids, j’ai décidé de demander à un ami d’en acheter et à un autre d’en apporter un pour moi. Et hier, j’ai reçu mon bracelet intelligent de Microsoft.

La première chose que vous pouvez remarquer est la sensibilité de l’écran. Juste en regardant, grattez. Le plastique utilisé est incroyablement sensible à tout type de risque et c’est peut-être pour cette raison que Microsoft donne également un film Invisible Shield gratuit à ceux qui achètent le bracelet. Ce film n’est pas si facile à appliquer, mais il vous protège bien après que vous l’ayez appliqué.

Cela dit, la résistance du reste du matériau dans lequel le bracelet est fabriqué est assez grande. Selon Microsoft, il s’agit d’un élastomère plastique thermique et, à en juger par le nombre de composants et de capteurs qui se trouvent dans ce bracelet, ce matériau n’était pas moins que le minimum nécessaire pour les protéger tous. L’ajustement de la taille se fait par un fermoir à deux attaches qui s’insèrent dans une fente orientée vers l’extérieur… J’ai trouvé cela très pratique pour quelque chose qui s’adapte avec une seule main.

  Fonction de test Skype pour traduire vos conversations à la voix en temps réel

Pour mieux utiliser l’écran et en même temps le protéger d’éventuelles rayures en cas de choc avec des objets, j’ai préféré laisser le bracelet avec l’écran face au corps. De cette façon, je peux également activer les deux boutons du bracelet sans avoir à trop tourner le bras.

Une fois que vous avez choisi l’ajustement parfait pour votre poignet et la direction de l’écran, il suffit de synchroniser le bracelet avec l’application (elle est disponible pour les trois principaux systèmes mobiles aujourd’hui) et de laisser les données commencer à rouler. J’ai eu un petit problème avec la synchronisation initiale via Bluetooth, mais rien que la désinstallation et la réinstallation de l’application sur l’iPhone ne puisse résoudre.

Quoi qu’il en soit, ce ne sont là que mes premières impressions sur Microsoft Band. La semaine prochaine, j’en publierai un compte rendu complet, qui en évoquera tous les détails. En attendant, veuillez poser vos questions dans les commentaires de ce post et il y sera répondu dans la revue.

  Cinq raisons d'essayer Outlook.com

A propos de l'auteur

Ronan

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire