Informatique

Intel présente la 5e génération de processeurs Core i3, i5 et i7 pour ordinateurs portables

La présence d’Intel au CES indique généralement que d’autres processeurs vont arriver, n’est-ce pas ? A droite : lundi (5), la société a annoncé de nouveaux modèles Core de cinquième génération (architecture Broadwell) destinés aux ordinateurs portables, ultrabooks et hybrides.

Les puces Broadwell se trouvaient déjà sur les ordinateurs portables, mais dans la gamme Core M. L’annonce d’aujourd’hui marque l’arrivée de processeurs Core i3, i5 et i7 plus rapides pour le segment, bien que tous les modèles n’aient que deux cœurs. Des versions quadri-cœurs sont attendues pour le dernier trimestre de l’année.

Cela fait 17 jetons au total, dont deux Celeron et un Pentium, les options les moins chères. Tous ont un processus de fabrication de 14 nanomètres, contre 22 nanomètres pour les processeurs Haswell de la génération précédente.

Les différences entre les affichages apparaissent principalement par rapport aux caractéristiques graphiques et au TDP. Les puces les plus avancées ont GPU Iris Graphics 6100 et 28 W. Les autres options ont un TDP de 15W, mais GPU HD Graphics 6000, HD Graphics 5500 et, dans le cas des puces les plus économiques, HD Graphics.

Comment fonctionne la technologie Smart Response d'Intel

Le gain de performance par rapport à la génération précédente est mis en évidence par Intel, de même que la consommation d’énergie plus faible, mais il ne faut pas s’attendre à des différences flagrantes ici. L’explication réside dans la stratégie « tick-tock », où Intel met en œuvre une technologie de fabrication plus petite (tick) et combine ce processus avec une nouvelle architecture uniquement dans la génération suivante (tock).

Les jetons Broadwell sont considérés comme des « tiques » : ils sont plus petits que ceux de la famille Haswell, mais ils partagent de nombreuses caractéristiques de la famille Haswell. Par conséquent, la prochaine génération (Skylake) devrait connaître une augmentation substantielle de ses performances.

Les premiers appareils équipés des nouveaux processeurs Broadwell devraient être lancés ce trimestre. Le prix officiel des puces varie entre 107 et 426 euros.

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire