Informatique

La 11e génération de cœurs Intel pour les ordinateurs de bureau arrive en 2021

Début septembre, Intel a annoncé les premières puces Core de onzième génération pour les ordinateurs portables. Mais qu’en est-il des ordinateurs de bureau ? Mercredi (7), la société a confirmé que ces transformateurs, appartenant à la famille de Rocket Lake, arriveront au premier trimestre 2021.

Il y a encore peu de détails sur ces puces. Pourquoi, alors, Intel les a-t-il commentés maintenant ? Jeudi (8), AMD doit annoncer ses premiers processeurs de bureau à architecture Zen 3. Apparemment, Intel essaie de laisser entrevoir que la nouvelle série du rival ne manquera pas de concurrence directe.

Pour l’instant, ce que nous savons, c’est que les processeurs Rocket Lake (Rocket Lake-S, pour être exact) seront conformes à la norme PCI Express 4.0 (à peu près à temps) et les cartes mères à base de chipset Intel 400. Il est également prévu que, dans la nouvelle génération, l’entreprise abandonne enfin la technologie des 14 nanomètres.

Bien que la société ait signalé que les puces Core de 11e génération pour les ordinateurs de bureau seront lancées au cours du premier trimestre 2021, des rumeurs indiquent que le lancement aura lieu vers la fin de cette échéance, c’est-à-dire en mars. En tout cas, nous pouvons attendre plus de détails au CES 2021, qui aura lieu en janvier.

  Philips lance un moniteur à double écran en France

Tout indique que l’attente en vaudra la peine. En plus de PCIe 4.0, les processeurs Rocket Lake-S devraient apporter la prise en charge de technologies telles que Thunderbolt 4 et USB 4, et la compatibilité avec les graphiques prometteurs d’Intel Xe.

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire