Informatique

Selon Intel, 10 % des serveurs utiliseront Atom en 2015

Selon l’humble avis de Dylan Larson, directeur en charge du géant Intel pour sa division responsable des processeurs Xeon robustes – utilisés dans les serveurs du monde entier – jusqu’en 2015, “au moins 10% des serveurs seront équipés de puces Atom modernes, qui font actuellement carrière dans les machines peu performantes et peu coûteuses telles que les netbooks et les nettops”.

Le marché passera de serveurs denses à deux ou quatre sockets à des “micro-serveurs” qui utilisent des processeurs plus efficaces”, a-t-il déclaré à The Inquirer.

Pour accomplir cette nouvelle mission, les petites puces devraient encore acquérir quelques nouvelles fonctionnalités, comme le support de la mémoire ECC, capable de détecter et de corriger les erreurs lors des transmissions de données. Selon le dirigeant, l’entreprise devrait lancer une nouvelle puce sous la tutelle de la famille Xeon, avec une architecture inspirée de son modèle léger.

Il est intéressant de noter qu’en sortant l’un de ses produits les plus populaires des frontières pour lesquelles il a été créé, Intel se prépare peut-être à l’arrivée des puces ARM sur le marché des ordinateurs personnels.

  AMD teste 7 processeurs nanométriques pour un lancement en 2019

Comme on le sait, pour la première fois de son histoire, Windows devrait être compatible avec une autre plateforme que le x86 des puces Intel et AMD. Le système encore appelé Windows 8 fonctionnera également sur des processeurs ARM, une architecture légère qui, jusqu’à présent, n’était visible que sur les smartphones et autres gadgets de poche.

A propos de l'auteur

Véronique

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire