Internet

La norme H.266 (VVC) est prête et promet des vidéos jusqu’à 50% plus petites

Qualcomm a annoncé mercredi (15) qu’elle avait contribué à l’achèvement du développement de la nouvelle norme VVC (Versatile Video Coding), également connue sous le nom de H.266, qui permet de compresser les vidéos entre 40 et 50 % plus petites que H.265 (HEVC) sans compromettre la qualité visuelle.

Le VVC est en développement depuis 2015 et est le fruit d’un effort conjoint entre Fraunhofer, Apple, Ericsson, Intel, Huawei, Microsoft, Qualcomm, Sony et d’autres entreprises. Il s’agit d’une évolution des normes H.264 (AVC) et H.265 (HEVC), qui sont utilisées par plus de 10 milliards d’appareils et représentent 90 % du volume de bits vidéo dans le monde.

L’idée est de rendre possible la transmission de contenu en très haute définition et avec des technologies telles que le HDR par le biais des réseaux mobiles, qui imposent généralement une limite de transfert de données. Selon M. Fraunhofer, alors qu’une vidéo 4K de 90 minutes consomme 10 Go en H.265, le même contenu en H.266, avec la même qualité, ne nécessite que 5 Go.

  Comment zoomer sur les histoires de SuperZoom Instagram

Le H.266 est conçu pour la diffusion vidéo en continu de 4 ou 8K et sera “idéal pour tous les types d’images en mouvement, des panoramas vidéo à 360 degrés aux contenus de partage d’écran”. Selon Qualcomm, par rapport à la vidéo non compressée, le VVC peut réduire la taille des fichiers de 1 000 fois.

Le premier logiciel de codage et de décodage des vidéos en H.266 sera publié par Fraunhofer d’ici la fin de l’année 2020. Les nouveaux processeurs qui soutiennent la norme de manière optimale sont encore en cours de développement et n’ont pas de date de mise sur le marché.

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire