Internet

Outre la levée, allons-nous créer de nouveaux jeux ?

Un jour de plus, le “patron”. Mobilon m’a enlevé un tas de mots de la bouche en me demandant d'”élever le niveau de jeu” dans la blogosphère. Personnellement, je pense que c’est un sac de discussion, mais il y a des moments où il faut dire quelques choses pour se sortir le noeud de la gorge. Si le thème de base de Mobilon était la professionnalisation de la chose, je veux parler de la création de la chose elle-même.

Tout le monde sait que le phénomène de la corne d’abondance des blogs n’est pas isolé, et l’environnement technologique (par hasard, le mien et celui de Mobilon) en regorge d’exemples. Cela arrive avec Zumo, je parie que cela arrive avec PerlmOl, MeioBit et tous ceux qui ont une visibilité quelconque (y compris les grands de la vieille école comme IDGNow et Info, par exemple).

Le petit gars y va, crée son blog en pensant qu’il va tous les facturer avec Adsense (le pauvre, il n’en a aucune idée…) et, bon, il commence à tout copier de tout le monde, à faire une salade mixte et indigeste de billets venant de tous les côtés, mélangeant science, politique, technologie, de la merde en une seule balle. Je sais que le lien est la mère de toutes les références dans ce petit monde propulsé par Google, mais, bon sang, il faut tout copier, ligne par ligne, sans rien ajouter ? Même pas ce que vous pensez, pensez, imaginez, aimez ou n’aimez pas dans ce gadget/PC/logiciel/matériel/gestionnaire ? Non. Copions ce qui est plus cool. Comme le dit mon assiette de Nagano, “honte à toi”.

  Que diriez-vous d'un cours de broderie ce week-end ?

D’une part, vous pouvez pardonner. Il y a des gens qui commencent, ils ne savent pas (ou prétendent ne pas savoir) comment les choses fonctionnent, cela peut être juste un exercice textuel, un processus d’apprentissage, je ne sais pas.

Voici la deuxième (et laide) phase du processus : le bon vieux hotlink (oui, je sais que vous pouvez bloquer ce genre de choses sur le serveur). Je pense que ce qui suit lui passe par la tête : Pourquoi devrais-je me donner la peine de copier un message entier (ça me fatigue…) et devoir quand même télécharger l’image et la charger sur mon serveur ? Laissez-le là et la beauté… Ensuite, je pars pour le radicalisme quand je suis dans le temps/la patience.

Ma solution ? Google + photo de pompier à moitié nu + image changée sur mon serveur = P** copie de vie. Cela fonctionne. J’ai essayé de dialoguer, d’avertir dans les commentaires, il y a des gens qui comprennent (et s’efforcent d’apprendre), beaucoup d’autres pensent que la vie est comme ça, ils me crient dessus et veulent, du fond du cœur, que je me fasse baiser, c’est mon problème et c’est tout. C’est une honte. Hotlink me rappellera toujours ce message de Crazy People (lire et s’amuser)

  Google crée le jeu de rôle Ingress, Augmented Reality RPG pour Android

Le fait est que la technologie n’est pas la seule chose que l’on peut écrire dans la vie. C’est bien pour un âne, mais ce n’est pas le seul. Combien de blogs cool, disons, sur les glaces (comme nous l’a rappelé @flaviadurante sur Twitter) avez-vous, juste pour donner un exemple ? À propos de Linux axé sur l’utilisateur final ? De conseils sur Mac/iPhone sans sucer et amplifier les rumeurs et les nouvelles de n’importe quel site web gringo ? Il y a donc de la place et des idées pour tout le monde, mais cela paraîtrait plus cool si la culture de la copie disparaissait un peu pour laisser place à la culture de l’opinion. Avez-vous trouvé le vôtre ?

A propos de l'auteur

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire