Internet

Qu’est-ce que la formation du trafic ?

La mise en forme du trafic est une pratique très courante utilisée par les opérateurs (bien que les entreprises le nient) pour standardiser la connexion Internet pour tous. Cependant, cela peut entraîner des problèmes pour certains utilisateurs, qui verront la vitesse d’utilisation de certains services réduite, voire totalement bloquée pour équilibrer le réseau.

Qu’est-ce que la formation du trafic ?

La mise en forme du trafic est une pratique utilisée par les opérateurs Internet dans le monde entier pour éviter l’encombrement des connexions Internet et donner la priorité à certains secteurs. La stratégie consiste à inclure des restrictions sur les services populaires auprès des utilisateurs, notamment ceux qui consomment beaucoup de données, afin que la navigation soit uniforme pour tous (équilibrage du réseau).

Il fonctionne ainsi : chaque ordinateur connecté à Internet consomme des ressources réseau. Ainsi, si de nombreuses personnes se connectent et utilisent des services lourds, tels que le téléchargement de fichiers via des réseaux P2P (comme les torrents) ou la diffusion de vidéos en continu sur différents sites et services (YouTube, Netflix, etc.), les administrateurs réseau doivent limiter la vitesse ou même bloquer complètement certains services afin que la connexion reste stable.

  Microsoft suspend la mise à jour de Windows pour supprimer des fichiers

En France, la grande majorité des internautes (environ 90 %) ne sont pas concernés par le traffic shaping, une pratique que tous les opérateurs nient utiliser, bien que les faits montrent le contraire. En effet, le franchiseur moyen utilise généralement Internet pour accéder aux courriers électroniques, aux réseaux sociaux et à YouTube, qui consomment moins de ressources.

Une petite partie, qui consomme des données en grande quantité (torrents, jeux, streaming par abonnement, transfert d’informations à des fins professionnelles, etc.) peut souffrir d’une mise en forme du trafic, si l’opérateur décide que l’un ou l’autre service doit être réduit ou même bloqué pendant un certain temps.

Il convient de rappeler qu’en France, la mise en forme du trafic est confondue avec le Bandwidth Throttling (ou limitation de bande, en français) : comme Orange détermine que les opérateurs sont obligés de fournir une vitesse minimale de 40% du contractant (80% de la transmission moyenne) sans subir de sanctions, ils diminuent souvent la vitesse des utilisateurs physiques aux heures de pointe, afin de privilégier les connexions des clients prioritaires comme les entreprises, qui paient plus cher pour la connexion.

  La boîte de réception de Google offre désormais des résultats de recherche plus précis

Cependant, il faut se rappeler que bien qu’ils soient connectés, encore plus en France, la mise en forme du trafic et l’étranglement de la bande passante sont deux choses complètement différentes.

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire