Internet

Un site australien de commerce électronique facture des frais pour l’utilisation d’Internet Explorer 7

Voici une idée intéressante pour faire du web un lieu privilégié pour les développeurs de sites et les utilisateurs en général : nous allons taxer les personnes qui utilisent Internet Explorer 7. Ainsi, elles devront payer le prix, littéralement, de l’utilisation d’un vieux navigateur et doivent souvent avoir une version d’un site web créée spécialement pour lui. Cela ne semble-t-il pas être quelque chose de génial qui devrait être mis en œuvre par tout le monde ?

C’est exactement ce que le site de commerce électronique d’Ustralian Kogan.com a décidé de mettre en œuvre cette semaine. À partir du 13, tous les Australiens qui achètent sur le site en utilisant Internet Explorer 7 devront payer un supplément de 6,8 % sur le montant total de l’achat. Ce pourcentage a été établi en ajoutant 0,1 % chaque mois où Internet Explorer 7 a été lancé. L’avis de préachat propose également quatre options de navigation alternatives à l’utilisateur : Chrome, Firefox, Safari et Opera.

  Comment savoir si un site est sûr ?

Au cas où le sarcasme du premier paragraphe passerait complètement inaperçu, voici mon véritable avis : je ne pense pas que ce soit une bonne ou une mauvaise idée. Oui, il est plus coûteux de développer une version du site spécifiquement pour fonctionner avec Internet Explorer, mais répercuter ce coût directement sur les utilisateurs est un énorme bâton. Néanmoins, frapper l’utilisateur là où ça fait le plus mal, c’est-à-dire dans la poche, peut être un moyen efficace de le faire migrer vers un meilleur.

Le propre PDG de Kogan.com, Ruslan Kogan, a déclaré à la BBC qu’il ne s’attendait pas à ce que quelqu’un paie cette redevance absurde. Pourtant, le pourcentage d’utilisateurs accédant au site avec ce navigateur particulier est faible (3 %), de sorte que la mesure a plutôt servi de publicité gratuite. Et ils ont gagné des points en indiquant dans l’avis que la redevance est perçue par le “ministère de la justice sur Internet”.

  Un homme poursuit Facebook et demande une indemnité de 1 dollar

A propos de l'auteur

Zineb

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire