Jeux

La deuxième partie de The Last of Us, Rainbow Six Quarantine et Watch Dogs Legion sont reportées

Pour ceux qui suivent le marché des jeux, aujourd’hui était un jour curieux : quatre sorties de jeux ont été reportées. Sony et Naughty Dog ont annoncé que The Last of Us Part II arrivera en mai, soit deux mois plus tard que prévu. Ubisoft a modifié le calendrier de la Légion des chiens de garde, des dieux et des camps, des monstres et de la quarantaine Rainbow Six.

Dans le cas de The Last of Us Part II, le directeur créatif Neil Druckmann explique sur le blog Naughty Dog qu’il sera nécessaire de procéder à quelques ajustements dans la qualité du jeu avant sa sortie. Il sortira pour la PlayStation 4 le 21 février 2020 ; la nouvelle date est le 29 mai.

C’est au cours des dernières semaines, lorsque nous avons terminé certaines parties du jeu, que nous avons réalisé que nous n’avions tout simplement pas assez de temps pour amener l’ensemble du jeu à un niveau que l’on pourrait qualifier de qualité “Naughty Dog””, explique M. Druckmann.

  Expédition de marchandises : San Francisco, une tour de défense de la livraison

Ubisoft reporte les jeux après la mauvaise réception de Breakpoint

Pendant ce temps, Ubisoft a pris un jour de congé pour reporter trois de ses futurs jeux. Gods Monsters était prévu pour le 25 février 2020, tandis que Watch Dogs Legion viendrait le 6 mars et que Rainbow Six Quarantine serait vendu au premier trimestre.

Ces obligations seront détenues pour le prochain exercice fiscal de la société, c’est-à-dire qu’elles seront lancées entre avril 2020 et mars 2021.

Yves Guillemot, PDG d’Ubisoft, explique pourquoi il a décidé de les reporter : “Bien que chacun de ces jeux ait déjà une identité forte et un fort potentiel, nous voulons que nos équipes aient plus de temps de développement pour s’assurer que leurs innovations respectives soient parfaitement mises en œuvre afin d’offrir des expériences idéales aux joueurs.

Il a pris cette décision après la performance “très décevante” de Ghost Recon Breakpoint, récemment publié, tant au niveau des ventes que des critiques spécialisées. Pour le PDG, le jeu n’apporte pas assez de facteurs de différenciation et ne met pas correctement en œuvre ses tentatives d’innovation.

  Trois leçons que j'ai tirées de Snake

A propos de l'auteur

Zineb

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire