Jeux

Les serveurs PlayStation Now peuvent utiliser du matériel modifié équivalent à huit PS3

Une source inconnue a déclaré à Digital Foundry que pour créer les serveurs PS Now, Sony a choisi de créer des serveurs utilisant du matériel personnalisé équivalent à huit PS3 sur une seule carte mère.

Le site indique que le plan initial était d’utiliser des consoles communes, les mêmes que celles que vous avez à la maison, dans les centres de données. Cependant, cette option est vite devenue irréalisable. Avec le matériel modifié, il prend moins de place, consomme moins d’énergie et peut diminuer la latence en modifiant la configuration de la console et en éliminant les millisecondes dans certains processus. Et, en fait, plusieurs journalistes qui ont testé PS Now au CES cette année ont déclaré que la latence est imperceptible.

La question des serveurs, toujours selon cette source non identifiée, était un point compliqué pour Gaikai, une société de streaming de jeux qui a été rachetée par Sony. Elle est spécialisée dans les logiciels et, avec PlayStation Now, a trouvé un problème qu’elle ne pouvait pas résoudre sans matériel dédié. Il a fallu s’associer aux ingénieurs de Sony pour trouver une solution.

  LG met à jour plus de téléphones sur Android 9 Pie (en Corée du Sud)

PS Now entrera en phase bêta aux États-Unis dans le courant de ce mois. Plus tard dans l’année, le service devrait être disponible pour le reste du pays. L’informateur de Digital Foundry a également donné d’autres dates : le Japon et la Corée recevront PS Now à la fin de 2014 et l’Europe seulement l’année prochaine. Pour la France, pas le moindre signe.

A propos de l'auteur

Zineb

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire