Logiciels

Faits marquants de Linux et des logiciels libres en 2012

Cela peut sembler étrange, mais 2012 a été une année décisive pour Linux et le logiciel libre en général, apportant des changements non seulement technologiques mais aussi sur le marché. Cette année, le monde a commencé à regarder différemment le système des pingouins et les possibilités qu’apporte l’open source. Alors embarquez avec nous pour la rétrospective 2012 et voyez ce que les logiciels libres ont apporté de bon pour vous (même sans que vous le sachiez).

La force du canonique

Bien sûr, nous avons eu beaucoup de nouveaux districts en 2012, mais celui qui a vraiment brillé cette année est Ubuntu. Annonçant des nouvelles dans plusieurs segments (comme Ubuntu TV et Ubuntu pour Android), Canonical a pris les rênes de la popularisation de Linux pour vous, promettant de répandre votre système là où c’est possible. Cela a contribué au fait que l’entreprise est l’une des rares à être solide et reconnue sur le marché, ce qui permet de conclure des affaires et des partenariats.

Les versions traditionnelles d’Ubuntu sont apparues en avril et en octobre, toutes avec quelques nouvelles fonctionnalités qui ont fait tourner le nez aux utilisateurs plus âgés, mais qui ont montré l’effort du Canonical pour innover autant que possible afin de rendre Ubuntu non seulement plus simple, mais aussi plus rentable.

  Les premières fuites sur les spécifications de la E6 Moto

Android : le changement de cap

La plateforme Android, produite par Google, s’est consolidée comme le système d’exploitation mobile le plus utilisé, atteignant plus de 50% du marché mondial des smartphones. Cela est dû en grande partie à la maturation des entreprises, qui ont cessé de lancer des centaines d’appareils avec du matériel peu performant et ont décidé de se concentrer sur quelques appareils plus performants.

De tous ceux qui ont misé sur Android, Samsung a bien fait, avec plusieurs appareils battant des records de vente et créant également des smartphones si puissants qu’ils sont devenus des paramètres à suivre et à dépasser sur le marché. Mais si vous n’aimez pas la société sud-coréenne ou si vous préférez d’autres modèles Android, 2012 a également apporté plusieurs autres modèles cool, comme le  Razr HD, le premier appareil avec 4G à faire son entrée en France.

Le noyau Linux se développe et s’adapte

Si Microsoft a tout misé sur un système d’exploitation qui réunit ordinateurs de bureau et appareils mobiles, le pingouin n’était pas loin derrière : en 2012, nous avons vu l’arrivée du noyau 3.3, qui réunit le noyau Linux original et aussi Android. Le résultat de cette fusion n’a pas encore été pleinement exploré, mais il est très probable qu’en 2013, nous commencerons à voir de nombreuses nouveautés natives, comme des applications Android fonctionnant sous Linux ou même des distributions Linux fonctionnant sur des téléphones portables, le tout sans aucun effort de la part de l’utilisateur.

  Comment annuler une recharge automatique sur RechargePay

Comme la foule qui est prête à une grande confusion ne s’arrête pas, en 2012 nous avons également vu le noyau 3.4, qui a apporté plusieurs améliorations et aussi la compatibilité avec diverses cartes graphiques. Mais pourquoi tant d’efforts avec les cartes graphiques si Linux n’a pas de jeux ? Oras…

Steam pour Linux cesse d’être juste de steam

Considéré comme une légende et une blague même parmi les plus optimistes, Steam est finalement arrivé pour Linux en 2012. OK, c’est encore en état de bêta, la quantité de jeux est faible si on la compare au catalogue pour Windows, mais il semble que nous puissions voir de grandes nouvelles en 2013. Le patron de Valve a déjà signalé qu’il n’est pas un grand fan de Windows 8, et c’est peut-être ce qui manque pour un développement plus axé sur Linux.

Ce qui a attiré l’attention

En 2012, nous avons eu beaucoup de nouvelles concernant directement et indirectement le logiciel libre et l’open source, certaines fascinantes, d’autres bizarres… Du lancement de Raspberry Pi, une petite carte qui vous permet de faire ce que vous voulez, à la popularisation des PC en format pendulaire, qui peuvent aujourd’hui être commandés en Chine ou dans certains magasins, et même à l’utilisation de cartes arduino pour… la satisfaction personnelle.

  Google supprime la prise en charge des services de sandwichs glacés Android 4.0 dans les jeux

Bien sûr, nous ne pouvions pas parler de tout ce qui s’est passé en 2012 sur PerlmOl, même pas dans cette rétrospective, mais si vous ne croyez toujours pas que cette année a été formidable pour le pingouin, suivez la vidéo que la Linux Foundation a réalisée, montrant certains des plus grands moments de l’année :

Et pour 2013 ? Pour l’année prochaine, nous nous attendons à ce que Linux continue à se développer, non seulement avec le soutien des entreprises, mais aussi avec les initiatives des utilisateurs. Et que vous continuiez à tout suivre ici. ?

Rétrospective 2012 sur PerlmOl : Apple | Haut débit et téléphonie | Google | Jeux ? Partie 1 e Partie 2 | Linux et logiciels libres | Microsoft

A propos de l'auteur

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire