Logiciels

Ubuntu One est également disponible pour Windows

Cela peut sembler un peu contradictoire, mais le service officiel de sauvegarde de fichiers de Ubuntu arrive à Windows. Canonical, la société responsable du développement de la distro, a déclaré que de nombreuses personnes ont besoin de travailler avec Windows et l’OS X d’Apple, même si elles préfèrent utiliser Ubuntu. Car ces personnes quittent le client Ubuntu One natif du système d’exploitation de l’oncle Bill.

Ubuntu One a été conçu pour être un service multi-plateforme. Il était déjà sur Linux lui-même, même si ce système était son berceau, et  rien de plus sensé que d’atteindre le système d’exploitation le plus utilisé au monde.

Canonical peut donc attirer plus d’utilisateurs vers le service ? s’ils paient plus cher pour bénéficier de certains avantages, c’est encore mieux.

Canonical dit Ubuntu Un sur les autres systèmes facilite le partage de fichiers. Dans le scénario qu’ils ont prédit, une maison où un ordinateur fonctionne sous Linux et d’autres OS pourrait utiliser Ubuntu One pour partager des documents entre différents utilisateurs de la machine. En gros, le même genre de choses que fait Dropbox a un certain temps (SugarSync aussi, je dois m’en souvenir).

Acer présente un service assez similaire à iCloud

Vous souhaitez tester Ubuntu One sur votre ordinateur Windows ? Le téléchargement est disponible à partir de cette page.

Bien entendu, vous devez créer un compte sur Ubuntu One pour commencer à sauvegarder vos fichiers. Les utilisateurs de la version gratuite du service ont droit à 5 Go pour utiliser et abuser comme ils le souhaitent. Ceux qui veulent plus que cela doivent dépenser 3,99 € par mois pour assurer 20 Go d’espace et la commodité du service de musique en streaming fourni par Canonical. Soyons réalistes, le prix n’est pas exorbitant, encore moins pour ceux qui en ont besoin.

Si vous aimez l’idée d’avoir 20 Go pour faire vos sauvegardes mais que vous ne voulez pas y consacrer moins de 10 euros par mois, ma meilleure suggestion est de faire appel au Live SkyDrive de Microsoft. A une différence près : il s’agit d’une simple sauvegarde, sans synchronisation des fichiers sur différentes machines.

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire