Mobile

Ce qu’il y a dans la galaxie S8

Le Galaxy S8 a commencé à être livré aux premiers acheteurs. Bien sûr, iFixit n’a pas perdu de temps et a déjà démonté le nouveau smartphone Samsung pour découvrir ce qu’il contient ? en plus de savoir combien il est compliqué de changer les pièces en cas de maintenance. Les nouvelles sont bonnes : la Galaxie S8 est plus facile à réparer que la Galaxie S7 Edge, et plusieurs composants sont modulaires.

La construction n’a pas tellement changé par rapport à la génération précédente. Il faut encore chauffer le boîtier pour faire fondre la colle et briser le verre, car il n’y a pas de vis à l’extérieur du smartphone. De plus, les courbes sur les côtés rendent difficile le changement de la vitre avant sans endommager l’écran AMOLED, et la batterie, bien que remplaçable sans trop d’effort, est collée avec beaucoup de colle.

Malgré cela, la Galaxie S8 a gagné des points grâce au fait que plusieurs pièces peuvent être échangées individuellement. L’un des composants modulaires est le capteur d’empreintes digitales situé à l’arrière : il suffit d’appliquer un peu de chaleur pour le secouer et le faire sortir du boîtier, sans abîmer aucune autre partie de l’appareil.

  Galaxy Note 9 de 512 GB devrait être très chère

À l’intérieur, le nouveau smartphone a apporté 4 Go de mémoire vive LPDDR4 de Samsung, 64 Go de mémoire flash (UFS) de Toshiba, un contrôleur NFC NXP et une batterie de 11,55 Wh de Samsung. Le modèle iFixit déverrouillé était le processeur américain Snapdragon 835 et a apporté un codec audio et un émetteur-récepteur de fréquences radio de Qualcomm.

Il a obtenu 4/10 points sur l’indice de réparabilité, qui mesure la facilité de réparation du produit et de remplacement des pièces ? une amélioration par rapport aux Galaxy S7 et S7 Edge, qui ont obtenu 3/10. Vous pouvez consulter tous les détails sur iFixit.

Revue de Galaxy S8

Lisez notre revue complète de la Galaxie S8.

A propos de l'auteur

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire