Mobile

Instapaper se termine avec Premium et libère des ressources payantes pour tous

Instapaper est mon application de lecture préférée et apporte quelques fonctionnalités supplémentaires par rapport au concurrent Pocket, telles que la possibilité d’envoyer des articles à la demande à un Kindle ou de faire des balisages de texte. Ces fonctionnalités étaient limitées à Instapaper Premium, qui coûtait 2,99 euros) par mois. Jusqu’à présent. La société a annoncé ce mardi (1er) qu’elle rendait le service gratuit pour tous les utilisateurs.

La nouvelle arrive un peu plus de deux mois après le rachat d’Instapaper par Pinterest pour une valeur non divulguée. La décision de mettre les ressources payantes à la disposition de tous les utilisateurs est directement liée à l’acquisition d’images par le réseau social : “Maintenant que nous avons plus de ressources, nous pouvons offrir à chacun la meilleure version d’Instapaper”, explique o communicated.

À partir de ce mardi (1er), les utilisateurs d’Instapaper pourront rechercher des articles sauvegardés, créer des annotations illimitées, utiliser la fonction de lecture rapide, envoyer du texte à un Kindle en appuyant sur un bouton, et recevoir automatiquement dans le e-reader une compilation de 50 articles au maximum que vous n’avez pas encore lus dans Instapaper. En outre, les publicités dans l’interface web sont complètement supprimées.

  Il y a déjà plus de 2 milliards d'utilisateurs sur Facebook

Pour ceux qui étaient déjà utilisateurs d’Instapaper Premium, Pinterest les remercie de leur collaboration au fil des ans et annonce qu’elle annulera les abonnements. Les anciens contribuables auront droit à des remboursements proportionnels pour la période non encore utilisée.

Vous pouvez télécharger gratuitement l’application Instapaper pour Android e iOS.

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire