Mobile

L’iPad est ouvert et lacéré par la FCC

En France, nous avons l’Orange, l’agence chargée d’approuver quels émetteurs de radiations électroniques peuvent être commercialisés. Elle le fait avec l’aide de laboratoires spécialisés qui testent et envoient les analyses à l’agence. Nous avons déjà montré comment ils fonctionnent dans deux postes spéciaux, au cas où vous seriez intéressés. Aux États-Unis, ces deux fonctions sont assurées par la FCC (Federal Communications Commission), qui reçoit, teste et distribue les produits.

En annonçant l’iPad, Steve Jobs savait qu’il y aurait cette période d’attente avant de pouvoir vendre le produit. C’est pourquoi il a donné des dates si éloignées de l’annonce officielle de février. Aujourd’hui, Engadget a découvert où la FCC conserve les photos d’analyse du tout nouveau gadget d’Apple. Voici quelques-unes des plus intéressantes, qui montrent les entrailles de l’iPad (les fanboys de mac voudront peut-être regarder ailleurs) :

Contrairement à iFixit, qui effectue également ce type de démontage, la FCC n’a pas besoin de le remonter. Et l’agence censure également certaines des marques imprimées sur les puces, qui sait pourquoi.

  Sony dévoile le Xperia Z1 Compact : un matériel puissant et un écran de 4,3 pouces

A propos de l'auteur

Ronan

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire