Mobile

Zenfone 5 : un regard sur le premier smartphone Asus pour la France

Asus est surtout connu pour la vente de cartes mères, mais est également présent sur d’autres marchés, notamment celui des smartphones. Les Taïwanais sont sur le point d’apporter leurs premiers appareils en France, à commencer par le Zenfone 5, un intermédiaire grand écran qui fonctionne sous Android et qui sera lancé dans le pays en octobre pour moins de mille euros. Qu’est-ce qu’il y a de bien ?

Zenfone 5 attire rapidement l’attention par son design, qui génère un mélange de sensations positives et négatives. Positif parce que, en fait, c’est un très bel appareil : la partie inférieure de la face avant, qui réfléchit la lumière d’une manière différente, est sensationnelle. Négatif car c’est presque un crime de laisser un si grand cadre autour de l’écran, ce qui contribue à augmenter encore la taille d’un appareil qui n’est plus compact.

Malgré cela, Zenfone 5 est confortable à tenir, principalement grâce à son dos, qui présente une courbure agréable pour les mains. Cela permet également de rendre l’épaisseur plus fine ? sur les bords, le corps n’atteint que 5,5 mm. Il s’agit d’une approche similaire à celle du Moto G, qui a également une très bonne empreinte.

  Nokia annonce le Lumia 925

L’écran LCD IPS de 5 pouces a une résolution de 1280×720 pixels et une définition optimale, avec un contraste satisfaisant, une luminosité et une saturation élevées telles que mesurées ? Quoi qu’il en soit, pour ceux qui préfèrent des couleurs plus vives et des tons plus chauds ou plus froids, il est possible d’ajuster ces détails et d’autres encore grâce à une application préinstallée, le Splendid. L’écran est recouvert de Gorilla Glass 3 et peut être utilisé même si vous portez des gants.

Le Jelly Bean Android 4.3 (la mise à jour de KitKat est en cours) utilise l’interface personnalisée d’Asus, appelée ZenUI. Je préfère toujours l’expérience Android pure, mais il est indéniable qu’Asus a réussi à développer une très belle interface, qui adopte des tons clairs, un aspect plus plat, sans squelettes, et des applications avec des interfaces fantaisistes.

Quant au matériel, nous parlons d’un ensemble respectable qui peut maintenir de bonnes performances, du moins dans les minutes où j’ai eu des contacts avec Zenfone 5. Le processeur est un Intel Atom Z2560 avec deux cœurs x86 de 1,6 GHz ? en pratique, la puissance du CPU est similaire à celle du Snapdragon 400 qui équipe la plupart des appareils de cette gamme de prix. Le point fort est les 2 Go de RAM (là oui !).

  Financez-le : Navdy projette des informations de smartphone sur le pare-brise de la voiture : ou presque

Pour prouver que le Zenfone 5 est un appareil pour les pâtes, le modèle qui sera vendu en France est le A501CG, qui a une entrée pour deux puces. Selon Asus, l’appareil dispose de deux antennes 3G, ce qui améliore l’efficacité du signal.

La mémoire interne de 8 Go (avec entrée pour microSD jusqu’à 64 Go) et la batterie de 2 050 mAh complètent le matériel. La caméra arrière apporte un peu de gâterie dans le logiciel, comme la possibilité de configurer l’ISO, de jouer avec la profondeur de champ et d’utiliser le HDR ? et, avec l’objectif à ouverture f/2.0 et le capteur rétro-éclairé de 8 MP fabriqué par Sony, génère une bonne attente pour la qualité des photos.

Quand il arrive

Asus confirme que Zenfone 5 sera lancé en France le 15 octobre et sera fabriqué en France, ce qui devrait contribuer à faire baisser le prix. La société organisera un événement de lancement dans le pays pour présenter également le Zenfone 6, un smartphone géant doté d’un écran de 6 pouces. Les prix des appareils n’ont pas encore été divulgués.

  Rappel : la promotion TIM Infinity Pre 50 cent se termine ce dimanche mis à jour

Nous en apprendrons plus sur les performances au quotidien, la qualité des caméras et l’autonomie de la batterie du Zenfone 5 dans la revue complète, qui sera publiée dans les semaines à venir. Que voulez-vous savoir à ce sujet ?

A propos de l'auteur

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire