Science

Kinect aide les chirurgiens à opérer les patients atteints de cancer

Parmi les dizaines de hacks créés pour le Kinect, vous trouverez des robots, des détecteurs de mouvement, des imageurs 3D et même certaines modifications à des fins plus nobles, comme celle qui permet aux personnes ayant des problèmes de vue de marcher. Mais le capteur créé pour la console Microsoft n’avait jamais autant pénétré le domaine médical que maintenant, avec un nouveau hack créé par des ingénieurs canadiens. Il est utilisé dans les salles d’opération.

Lors d’une opération pour enlever un cancer, par exemple, un chirurgien doit quitter la salle pour examiner de plus près certaines images radiologiques ou tomodensitométriques prises sur le patient et, à son retour, il passe beaucoup de temps à se stériliser pour éviter la contamination. Les ingénieurs Matt Strickland, Jamie Tremaine et Greg Brigley de l’Université de Toronto ont alors suggéré d’utiliser Kinect pour manipuler les images sans que le chirurgien ait besoin de quitter la salle ou de toucher des objets, ce qui raccourcit la durée de l’opération.

  Londres teste des feux de circulation qui restent ouverts plus longtemps pour les cyclistes

Ils ont ensuite travaillé avec une équipe de l’hôpital Sunnybrook, dirigée par l’oncologue Calvin Law, pour trouver les meilleurs gestes qui permettraient à un chirurgien de zoomer ou de manipuler des images avec Kinect, et ont créé un hack spécifique à cette fin. C’est quelque chose de très simple, mais il a fallu beaucoup de temps pour le développer et le tester car il s’agissait d’inclure un capteur avec le patient et le médecin dans la salle d’opération.

Selon les médecins, Kinect a déjà été utilisé avec succès dans 6 autres opérations chirurgicales. Ils prévoient maintenant d’étendre son utilisation à d’autres secteurs de l’hôpital.

A propos de l'auteur

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire