Technologie

Fitbit garantit que les montres intelligentes Pebble continueront à fonctionner en 2017

La confirmation de la vente de Pebble à Fitbit a été accompagnée de tristes nouvelles pour les fans de smartwatch dont la batterie a une longue durée de vie : les produits ont été abandonnés, la garantie a été annulée et les ressources qui dépendent du nuage sont avec les jours comptés. Mais les entreprises ont essayé de calmer les utilisateurs pendant un certain temps : les serveurs fonctionneront au moins pendant toute l’année 2017.

La promesse a été publiée sur le blog des développeurs de Pebble : “Fitbit fait tout pour que les logiciels et services Pebble fonctionnent en 2017. Pour être clair, personne dans cette équipe nouvellement formée n’a l’intention de mettre hors service les montres Pebble en fonctionnement. Le SDK Pebble, CloudPebble, les API de la chronologie, la disponibilité des microprogrammes, les applications mobiles, le portail des développeurs et l’appstore Pebble sont les éléments de l’écosystème Pebble qui continueront à fonctionner pour le moment”, déclare le développeur Jon Barlow.

  MeeGo publie des captures d'écran de la version 1.1 et un aperçu de la version 1.0

Dans les mois à venir, Fitbit prévoit de publier une mise à jour du microprogramme qui rendra les horloges moins dépendantes du nuage, supprimant ainsi les exigences d’authentification et les statistiques d’utilisation. En outre, l’application mobile sera modifiée pour continuer à fonctionner même lorsque les serveurs Pebble seront arrêtés.

Certaines fonctions de Pebble ne rencontreront aucun problème, comme Pebble Health, qui ne dépend pas du cloud ? ses informations de santé, comme le nombre de pas et la fréquence cardiaque, sont déjà envoyées directement à l’application Pebble et utilisent les API de Google et d’Apple Health. Mais on ne sait toujours pas ce qui se passera avec les prévisions météorologiques et les fonctions de dictée, par exemple. L’équipe évaluera “si et pendant combien de temps” ces fonctions resteront disponibles.

Le gros problème de la mort de Pebble est qu’il n’avait pas de concurrents à affronter. Par concurrent, il faut entendre : une montre intelligente (pas un bracelet de fitness), avec un prix abordable et une autonomie de plusieurs jours. Le public qui a financé un Pebble de Kickstarter n’est pas le même que celui qui achèterait une Mi Band ou n’importe quelle montre avec Android Wear, watchOS ou Tizen. L’un des produits qui se rapproche le plus de Pebble est le Fitbit Surge, mais il est extrêmement cher (249,95 €).

  GoPro lance Hero 8 Black avec support de module et stabilisation améliorée

En tuant Pebble, Fitbit se débarrasse d’un écosystème déjà développé et d’un produit qui était unique sur le marché. Il reste à voir si, avec les employés (en fait, la moitié des employés) et les brevets de Pebble, Fitbit lancera un produit à jour dans les prochains mois.

A propos de l'auteur

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire