Technologie

L’iPhone devient astronaute et se rend à la station spatiale internationale

Outre l’inévitable fin de l’ambiance de fête, la dernière mission de la navette spatiale Atlantis à travers le cosmos – qui devait décoller ce jeudi si la météo au cap Canaveral collaborait, ce qui ne semble pas être le cas jusqu’à présent – va accueillir dans ses bagages deux débutants dans le monde du voyage spatial : une paire de iPhones 4.

Au cours de leur voyage là où aucun autre téléphone portable n’est jamais allé, les smartphones seront chargés avec l’application SpaceLabs (au fait, elle est disponible sur l’App Store pour 1 €), qui utilisera les nombreuses fonctionnalités de tous les puissants téléphones apple comme substituts plus économiques aux coûteux équipements de recherche spatiale.

Une fois en orbite, les appareils seront installés dans la Station spatiale internationale (ISS) et auront pour mission de mesurer la hauteur et la courbure de la terre, et d’utiliser leurs caméras pour « observer » les contours de la croûte terrestre et ainsi localiser sa position sur le globe (en se rappelant simplement qu’il n’y a pas de signal GPS dans l’espace).

  Brevets Apple Smart Cover avec écran intégré

L’idée de la NASA est de permettre aux futurs engins spatiaux de pouvoir se localiser s’ils se perdent en naviguant sur l’orbite basse de la Terre et de rentrer chez eux en toute sécurité.

Les téléphones ont été certifiés comme étant adaptés aux voyages spatiaux par NanoRacks, une société qui fournit des services au gouvernement américain dans le cadre de ses recherches liées à la ISS. Malgré cela, les appareils seront constamment surveillés par la NASA, qui évaluera périodiquement la façon dont les appareils feront face aux rigueurs du voyage spatial, en particulier aux rayonnements spatiaux élevés.

A propos de l'auteur

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire