Internet

Le tremblement de terre au Chili oblige Google à lancer un localisateur de personnes

Le tremblement de terre de 8,8 sur l’échelle de Richter samedi dernier au Chili a amené Google à lancer un nouveau service d’urgence appelé Person Finder : Chile Eartquake, une base de données pour ceux qui ont des amis, des parents ou de la famille vivant dans le pays.

Le site rassemble les noms des survivants, morts et blessés lors de la catastrophe du week-end dernier, et est mis à jour par les navigateurs eux-mêmes. Google déclare que ne vérifie pas la véracité des informations affichées (tout drôle de type qui affiche un faux sur ce site est un candidat sérieux pour un passage direct en enfer), disant simplement que le service est “une plateforme simple, ouverte et “consultable” qui vous permet de communiquer rapidement et facilement avec les gens.

Sur sa page d’accueil, disponible en anglais ou en espagnol, il y a deux boutons. L’un est destiné à ceux qui recherchent quelqu’un et un autre à ceux qui ont des informations sur quelqu’un. Jusqu’à présent, ce billet s’intitule Chercheur de personnes : le tremblement de terre au Chili compte 46 300 enregistrements.

  Les scientifiques veulent un laser géant pour retirer les débris spatiaux de l'orbite terrestre

Jusqu’à présent, plusieurs agences de presse internationales ont rapporté que le tremblement de terre a causé “plus de 700 morts” dans les régions touchées.

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire