Jeux

Google prend ses distances par rapport aux commentaires de la direction de Stadia

Les déclarations d’Alex Hutchinson, directeur créatif de Google Stadia, sur les streamers de jeux n’ont pas été entendues et ont suscité des réactions sur le réseau. Dans des déclarations directes et indirectes, Google a tenté de prendre ses distances par rapport à la controverse et à l’opinion de l’exécutif.

Jeudi dernier dans l’après-midi (22), Alex Hutchinson a publié sur son Twitter que les “streamers de jeux” devraient payer pour les licences des jeux qu’ils utilisent pour diffuser à leurs fans. Cette occasion a suscité un vaste débat sur le web, où plusieurs influenceurs et créateurs de contenu n’étaient pas d’accord.

L’un des postes est venu de Ryan Wyatt, directeur des jeux, du commerce et des expériences immersives sur YouTube, qui fait également partie de Google. Il a déclaré ce qui suit :

Nous pensons que les entreprises et les créateurs entretiennent une incroyable relation symbiotique, qui nous a permis de créer un écosystème prospère. Un projet qui profite à tout le monde ! YouTube est axé sur la création de valeur pour les créateurs, les entreprises et les utilisateurs. Tout le monde grandit quand on travaille ensemble…

  Quand votre smartphone ou tablette sera-t-il mis à niveau vers Android 5.0 Lollipop ?

En outre, 9to5Google a également publié une note officielle de Google lui-même concernant la situation :

Les récents tweets d’Alex Hutchinson, directeur créatif du studio de Montréal pour les jeux et divertissements Stadia, ne reflètent pas les vues de Stadia, YouTube ou Google ?

Un autre détail est qu’après la controverse, Hutchinson a inclus dans sa description sur Twitter la phrase “All opinions are mine”. Ce vendredi (23), la biographie est passée de “directeur créatif de Google Stadia” à “directeur créatif de SG et Montreal Studio”. En d’autres termes, le stock s’est vraiment réchauffé.

Google Stadia x Streamers

La situation montre clairement que l’opinion de Hutchinson n’est pas reprise, du moins pas publiquement, par Stadia lui-même. Rappelons que la plateforme fonctionne comme un jeu de streaming pour tous les utilisateurs, mais qu’elle dispose d’outils spécifiques destinés aux streamers, qui facilitent l’interaction avec le public.

Google Stadia n’est pas disponible en France pour le moment.

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire