Logiciels

Comment fonctionne la connexion avec Apple

“Se connecter avec Apple” fonctionne comme la connexion avec un compte Facebook ou Google. C’est la méthode dite ” Oauth”, une façon de centraliser les entrées sur un compte. L’une des propositions de Apple est de rendre le système plus sûr et plus privé, en générant une adresse électronique aléatoire pour chaque enregistrement.

Comment fonctionne Oauth

Les plateformes (Facebook, Google, Twitter, Linkedin, etc.) fournissent les API permettant aux développeurs de mettre en œuvre l’outil de connexion sur le site ou l’application.

Lorsque l’utilisateur arrive sur le site pour la première fois, au lieu de remplir tout le formulaire d’inscription avec des informations personnelles : nom, e-mail, date de naissance, photo, adresse et autres ; il doit confirmer son identité à partir d’un e-mail envoyé à cette adresse.

  Apple explique plus en détail le fonctionnement du système Face ID

Avec la connexion via Facebook, Google ou Apple, ces plateformes confirment déjà que les informations appartiennent à cet utilisateur et fournissent les données nécessaires à l’enregistrement, sans qu’il soit nécessaire de tout retaper.

Tout se passe avec l’autorisation explicite de l’utilisateur, qui peut toujours choisir les informations qu’il veut partager ? les éléments obligatoires sont généralement le nom, l’adresse électronique et la photo de profil.

Pourquoi utiliser Sign in with Apple ?

Apple affirme que l’outil “Se connecter avec Apple” garantit la confidentialité des utilisateurs. Comme Google et Facebook sont des entreprises qui se concentrent sur la collecte de données pour cibler des publicités pertinentes, Apple ne s’intéresse pas aux données des clients pour la publicité.

De l’autre côté de l’écran, quel que soit le nombre de sites ayant accès au contenu du profil public de l’utilisateur, ils peuvent toujours envoyer des demandes à Facebook ou Google pour obtenir des informations supplémentaires et actualisées. Si l’utilisateur y consent, les données seront partagées.

  Israël interdit les iPads

Courriers électroniques cachés :

Un autre avantage est que la connexion avec Apple vous permet de masquer l’adresse électronique utilisée pour l’inscription. Lorsqu’il se connecte à un site web avec cet outil Apple, l’utilisateur peut choisir de cacher l’e-mail (qui est le même que l’identifiant Apple), générant ainsi une adresse aléatoire qui est transmise à l’adresse principale.

Cela donne à l’utilisateur plus de contrôle. Tous ces courriels aléatoires générés par Apple peuvent être désabonnés à partir de la page du compte Apple ID. Ensuite, si une base de données fuit ou si plusieurs spams commencent à arriver dans votre boîte de réception, vous pouvez trouver d’où ils viennent pour en bloquer l’accès. Sans exposer le courriel principal.

Quelles sont les conditions d’utilisation du login Apple ?

Un identifiant Apple avec une authentification active à deux facteurs ;

Ayez le même iCloud et le même Apple ID sur votre appareil.

Il est également possible d’utiliser le login d’Apple à Windows ou Android, à condition que le développeur du site ou de l’application ait implémenté la fonctionnalité sur ces systèmes. Si c’est le cas, une page s’ouvrira pour que vous puissiez saisir vos identifiants Apple ID.

  Enfin : Instagram arrivera pour Windows Phone dans les prochaines semaines

Comment utiliser la fonction “Se connecter avec Apple” ?

Une fois que vous êtes sur un site ou une application dont la fonction est activée, un bouton apparaîtra sur l’écran de connexion ou d’enregistrement.

Cliquez sur “Se connecter avec Apple” ou “Se connecter avec Apple” ;

Touchez “Continuer” ;

Choisissez d’utiliser votre adresse électronique principale ou de la masquer afin qu’Apple puisse générer une autre adresse ;

Authentifiez-vous par le biais de l’identification faciale, de l’identification tactile ou du code d’accès.

Dans cet exemple, je me suis inscrit dans la demande de l’Octet, le successeur de la Vigne.

A propos de l'auteur

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire