Mobile

Google lance Nexus One ? Mise à jour de la couverture complète

Google a déjà commencé l’événement de presse sur Android et vient d’annoncer que, selon les rumeurs, Nexus One, en partenariat avec HTC, est en route.

L’événement est toujours en cours, alors restez à l’écoute du PerlmOl et nous reviendrons bientôt avec toutes les nouvelles.

[Mise à jour] Quelques spécifications qui ont déjà été annoncées :

  • Système d’exploitation Android 2.1 ;
  • Écran AMOLED 3,7 ? à contraste élevé (100 000:1) en résolution HVGA (480 x 800) ;
  • Processeur Snapdragon 1GHz  ? C’est vraiment rapide ;
  • Trackball avec LED de notification multicolore (pour avertir d’un nouvel e-mail, par exemple) ;
  • Boussole, GPS et capteurs de lumière et de proximité ;
  • Microphone à l’arrière pour une réduction active du bruit ambiant ;
  • Épaisseur 22,5 mm, poids de  130g ;
  • Appareil photo qui prend des photos 720×480 et prend des photos de 5 mégapixels avec autofocus et flash LED ;
  • La fente pour carte MicroSD ? est fournie avec 4 Go, extensible à 32 Go :
  • Galerie de photos de style Cooliris (Google a travaillé en partenariat avec la société) ;
  • GPS avec instructions virage par virage.
  • Le système et le clavier sont disponibles en français et en français ;
  • Chaque champ de texte sera doté d’une saisie vocale, (qui sera convertie en texte sur le serveur, c’est-à-dire qu’elle nécessite une connexion internet pour cela).
  •   Le prochain iPhone d'Apple fuit en plusieurs versements

    Nous reviendrons avec plus de détails au fur et à mesure.

    [Upgrade] L’appareil sera vendu en ligne sur www.google.com/phone, mais les franchisés qui entrent sur le site trouveront un message disant : “Désolé, le Nexus One n’est pas disponible dans votre pays ? Mais Google dit qu’il prévoit d’ajouter d’autres opérateurs et pays à l’avenir.

    Pour les Américains, le téléphone portable sera vendu débloqué pour 529 euros, et avec un contrat avec l’opérateur américain T-Mobile pour 179 euros. Il sera envoyé à partir d’aujourd’hui à des acheteurs aux États-Unis, en Grande-Bretagne, à Singapour et à Hong Kong.

    À la conférence, l’équipe de Google a répondu à la question de savoir s’il s’agissait d’un tueur d’iPhone :

    On appelle ça un superphone, mais le message n’est pas pour l’iPhone, il est pour les consommateurs. Le choix est une très bonne chose”.

  • A propos de l'auteur

    Véronique

    La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
    J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

    Laisser un commentaire