Mobile

Un regard plus attentif sur l’iPhone XS, XS Max et XR

En direct de Cupertino ? 2018 est une année de changements progressifs dans les iPhones. Après avoir présenté l’iPhone X entièrement redessiné et le controversé cran, Apple a annoncé trois smartphones mis à jour : le iPhone XS, avec un appareil photo amélioré et un processeur A12 Bionic ; le iPhone XS Max, pour ceux qui préfèrent un écran plus grand ; et le iPhone XR, qui porte le look haut de gamme à une gamme de prix inférieure.

Quoi de neuf ? J’ai appris à connaître les nouveaux iPhones de près et je vous en dirai plus dans les prochains paragraphes.

En vidéo

iPhone XS et iPhone XS Max

Vous savez déjà à quoi vous attendre d’un iPhone : à l’extérieur, il est à peu près comme son prédécesseur ; à l’intérieur, il y a des changements très importants. L’iPhone XS et l’iPhone XS Max ont tous deux un corps en verre, une lunette en acier inoxydable et une façade qui permet de se passer du bouton physique, en échange d’une encoche sur l’écran pour accueillir les capteurs d’identification faciale, qui reconnaissent votre visage.

L’iPhone XS continue avec un écran OLED de 5,8 pouces, tandis que l’iPhone XS Max dispose d’un écran de 6,5 pouces. Malgré le grand nombre, l’iPhone XS Max n’est pas un téléphone énorme : il a la même taille que l’iPhone 8 Plus, qui est équipé d’un écran beaucoup plus petit (5,5 pouces). Les deux écrans ont encore une forte luminosité, le support HDR (Dolby Vision et HDR10) et des couleurs saturées, sans exagération.

  Apple va réparer les iPhones 6 qui ne s'allument plus

J’ai apprécié le fait qu’Apple ne fasse pas de différence entre les deux modèles : l’écran de l’iPhone XS Max est plus grand, mais il n’a pas de caméra supérieure, de matériel plus puissant ou de batterie beaucoup plus longue. Dans les générations précédentes, il y avait des gens qui finissaient par être “poussés” vers le grand modèle, même s’ils préféraient un appareil plus compact, comme c’était mon cas.

Les deux appareils arrivent avec le processeur A12 Bionic, la première puce de 7 nanomètres disponible sur le marché, qui promet jusqu’à 15 % de performances CPU supplémentaires et jusqu’à 50 % de performances graphiques en plus par rapport au A11. Si l’on considère que le principal fournisseur d’Android, Qualcomm, n’a pas encore sorti de processeur capable de battre le A11, on peut dire que les nouveaux iPhones ont certainement plus de puissance de feu que ce dont vous avez besoin.

Comme le processeur est également plus économique, Apple promet une batterie un peu plus puissante : l’iPhone XS peut durer 30 minutes de plus que l’iPhone X, tandis que l’iPhone XS Max peut rester hors de la prise pendant 90 minutes de plus. On ne peut pas dire que l’iPhone X est une référence en matière de durée de vie de la batterie, mais c’est déjà quelque chose.

Outre la performance, une autre nouveauté se trouve dans les caméras. La disposition est similaire à ce que Samsung a fait dans Galaxy Note 9 : les numéros du capteur et de l’objectif restent les mêmes, mais il y a des améliorations dans le logiciel. Apple a affiné l’effet bokeh et ajouté un “contrôle de profondeur” qui ajuste l’intensité du flou de l’arrière-plan, en simulant différentes ouvertures de lentille.

  Le site découvre des images du futur BlackBerry

Le RDH a également changé. En gros, le HDR prend des photos en séquence avec différentes expositions pour élargir la gamme dynamique, en conservant les détails dans les zones d’ombre et les points d’éclairage. Avec le HDR intelligent, Apple promet de conserver une bonne plage dynamique même dans les conditions les plus difficiles, comme lors de tirs en déplacement.

Le problème de tout cela est que les valeurs sont encore très élevées : l’iPhone XS a un prix suggéré de 999 euros, alors que l’iPhone XS Max n’arrive pas à moins de 1 099 euros aux États-Unis ? en se rappelant que la version américaine ne supporte pas l’une des bandes 4G utilisées en France, ce n’est donc pas la meilleure option à apporter de l’extérieur. Qui veut la version 512 Go peut payer jusqu’à 1 449 USD à l’étranger.

Comme le dollar est encore plus cher qu’en 2017, ne vous attendez pas à des bonnes affaires en arrivant en France. Un smartphone peut-il dépasser les 10 000 pour la première fois ?

iPhone XR

Qui ne veut pas dépenser autant d’argent avec un téléphone portable peut en dépenser un peu moins avec l’iPhone XR, qui coûte 749 euros. Cela me rappelle l’époque où Apple a lancé l’iPhone 5c, apportant plusieurs fonctionnalités des modèles les plus chers, mais avec un prix plus bas et un look tout en couleur, avec des versions noir, blanc, bleu, corail, jaune et rouge.

  La panne de l'iPhone 11 montre la mystérieuse batterie et le connecteur de modem d'Intel

Et où Apple a-t-elle fait des économies ? Premièrement, à l’écran : au lieu d’un panneau OLED, nous avons un écran LCD de 6,1 pouces avec une résolution plus faible (1792×828 pixels) et aucun support pour la sensibilité à la pression. c’est-à-dire pas de 3D Touch sur l’iPhone XR.

De plus, la caméra arrière n’a qu’un seul objectif. Les spécifications (et probablement la qualité de l’image) sont les mêmes que pour la caméra de l’iPhone XS, mais il n’est pas possible de fournir un zoom optique ou un flou de fond matériel. Au lieu de cela, Apple a créé un algorithme qui utilise les réseaux de neurones pour simuler le mode portrait par logiciel (comme dans Google Pixel), y compris le contrôle de la profondeur.

Le processeur est le même A12 Bionic qui équipe les modèles les plus chers, mais Apple a réduit la mémoire vive de 4 à 3 Go. Il atteint également “seulement” 256 Go de capacité de stockage au lieu de 512 Go.

Quand arrive-t-elle ?

L’iPhone XS et XS Max sont les premiers à être lancés : aux États-Unis, il commence à être livré aux acheteurs le 21 septembre. La date de sortie sur le marché français n’est pas encore connue, mais Apple marque traditionnellement ses sorties pour la fin octobre ou le début novembre.

Ceux qui choisissent l’iPhone XR doivent attendre plus longtemps : aux États-Unis, il n’atterrit pas avant le 26 octobre. Avec le délai habituel, il se peut que nous ne le voyions pas sur le sol national cette année.

PerlmOl s’est rendu à Cupertino, aux États-Unis, à l’invitation d’Apple.

A propos de l'auteur

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire