Science

Les ondes sonores peuvent être utilisées pour déplacer des objets dans le futur

En attendant de découvrir le secret de la mutation génétique qui donne des capacités télékinétiques aux êtres humains, c’est à nous d’inventer une électronique qui réponde à ce besoin. Après tout, qui ne veut pas déplacer des objets en appuyant sur un bouton ? Je ne suis pas surpris que les Britanniques soient à la pointe du développement de ce type de technologie, puisque le Royaume-Uni est le pays du Doctor Who.Les ondes ultrasonores ne sont actuellement pas utilisées dans les traitements expérimentaux de certains types de cancer, mais les ingénieurs britanniques de l’université de Bristol ont l’intention de développer ce type de technologie pour l’appliquer dans d’autres domaines. Bruce Drinkwater, professeur d’ultrasons à l’université, explique que l’inspiration est venue de la série Doctor Who.

Pour ceux qui ne le savent pas, Doctor Who est une série télévisée britannique qui a débuté dans les années 60 et dont le personnage principal utilise un appareil appelé tournevis sonique pour déverrouiller des serrures, des verrous et d’autres tâches pas faciles.

  L'université veut savoir si les étudiants survivent sans réseaux sociaux

Ce dispositif peut devenir une réalité si les recherches de l’enseignant continuent à évoluer comme elles le font. Selon Drinkwater, il est déjà possible de déplacer et de manipuler de petits objets avec des ondes sonores supérieures à ce que l’être humain peut entendre. Aujourd’hui, les ingénieurs de l’université tentent de trouver comment faire plier les ondes ultrasoniques de manière à former de petites tornades capables de tourner des vis, par exemple.

S’ils le découvrent, je ne leur donnerai que deux jours pour que cet objet devienne un jouet et se répande dans le monde entier.

A propos de l'auteur

Ronan

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire