Science

Tesla Powerwall : la batterie solaire rechargeable qui alimentera votre maison

Mieux connu pour ses voitures électriques, Tesla a annoncé jeudi (30) Tesla Energy, un ensemble de batteries qui fournissent une énergie propre pour les maisons et les bureaux. Le premier produit est le Powerwall, une batterie qui stocke l’énergie électrique obtenue grâce à des panneaux solaires et qui alimente la maison à des moments plus opportuns.

Le point principal du Powerwall est le suivant : actuellement, vous pouvez installer un panneau solaire dans votre maison et réduire vos coûts énergétiques. Cependant, si vous êtes une personne normale, votre consommation est plus élevée uniquement au petit matin ou le soir, lorsque le soleil ne brille pas. Le Powerwall peut stocker cette énergie obtenue pendant la journée et vous permet de l’utiliser plus tard.

La batterie Tesla peut également être utile dans les pays qui facturent plus cher l’électricité aux heures de pointe : lorsque le tarif est plus élevé, il suffit d’allumer le Powerwall et de réduire la dépendance vis-à-vis du réseau traditionnel. En outre, en cas de panne de courant, le produit peut être utilisé comme générateur pour alimenter toute la maison.

  La règle des cinq secondes a un fondement scientifique

Deux modèles de Powerwall seront disponibles dans un premier temps : le modèle de base de 7 kWh (kilowatt-heure) coûte 3 000 euros, tandis que la batterie de 10 kWh sera vendue pour 3 500 euros. Les frais d’installation et de panneaux solaires ne sont pas inclus. Le produit est garanti 10 ans, peut fonctionner à des températures comprises entre ?20ºC et 43ºC et les premières unités seront livrées d’ici septembre aux États-Unis.

Le Powerwall est destiné aux foyers, mais ?

10 kWh peuvent convenir à une maison ou à un petit bureau, mais pas aux grandes entreprises. C’est pourquoi Tesla a également annoncé le Powerpack, une sorte de Powerwall turbocompressé, qui sera vendu en blocs de 100 kWh. L’idée est que ces grandes batteries seront infiniment modulables, pour fournir de l’énergie même aux industries et aux services publics, par exemple.

Parmi les clients, on trouve Amazon, qui a commencé à tester un système de batterie Tesla de 4,8 MWh (mégawattheure) dans un centre de données d’Amazon Web Services situé en Californie. La chaîne de magasins Target utilise également le Powerpack dans certains de ses magasins pour diminuer la consommation du réseau aux heures de pointe.

  La technologie diminue-t-elle la capacité mentale de l'être humain ?

Et les plans d’Elon Musk semblent très ambitieux : selon The Verge, lors de la présentation de Tesla Energy (qui était alimentée par l’énergie solaire stockée dans des batteries), le PDG dit vouloir changer la façon dont nous produisons et consommons l’énergie. 160 millions de Powerpacks pourraient alimenter les États-Unis, et 2 milliards suffiraient pour le monde entier. Alors, c’est ça !

A propos de l'auteur

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire