Jeux

Rétrospective : 2013 a été une grande année pour les jeux (partie I)

De janvier à janvier, une constante qui ne change pas est le nombre de jeux sortis chaque année. Et peu importe vos goûts personnels : si vous êtes un fan de FPS, de simulateurs, de MOBA, de MMO, de jeux de danse ou même un grand joueur de True Love, il y aura toujours une sortie qui vous plaira.

Afin de ne pas briser la chaîne, 2013 a été une année très importante pour l’industrie, puisque la huitième génération de consoles est enfin entrée dans le jeu vidéo, avec l’entrée de la PlayStation 4 et de la Xbox One dans la triade des grandes sociétés (dont le premier conseil a déjà été finalisé depuis 2012, lors du lancement de la Wii U).

Cependant, les jeux de cette époque sont peut-être encore plus importants que les nouvelles consoles. Dans une tentative éventuelle d’utiliser jusqu’à la dernière goutte des consoles de dernière génération, les sociétés ont déployé beaucoup d’efforts pour afficher des graphiques surréalistes, des jeux extrêmement élaborés et amusants et des intrigues prêtes à l’emploi. En regardant la bataille pour gagner le public pour les nouvelles consoles, les développeurs axés sur le PC ont fini par se lancer dans la bataille et produire des titres aussi intéressants qu’ils l’étaient.

Sans plus pleurnicher, cette année a été une grande année pour les jeux et nous sommes ici pour documenter les choses les plus importantes qui se sont passées lors des jeux en 2013.  Préparez-vous à deux parties, car la liste est longue :

Janvier

Le mois de janvier a débuté l’année timidement avec quelques surprises heureuses et d’autres également heureuses, mais pas tant que ça. DmC : Devil May Cry est arrivé le 15, pour la PlayStation 3 et la Xbox 360, d’abord assez critiqué, car il a amené le protagoniste Dante tout à fait différent de ses prédécesseurs. Pour avoir été une préquelle, le jeu présentait un Dante jeune et rebelle, à moitié róquenrou. Heureusement, DmC a fini par faire mieux que l’ordre (pleure, hait) et a obtenu des notes élevées de la presse spécialisée (et des joueurs aussi).

  "Je veux être la première société de jeux de France", déclare le franchisé primé de Microsoft

Le premier mois de 2013 a également vu naître le fantastique Ni No Kuni: Wrath of the White Witch, pour PS3, et le puzzle The Cave, conçu par Ron Gilbert et produit par Double Fine. Les autres titres qui méritent d’être mentionnés dans la liste du mois sont : beat ’em up Anarchy Reigns, adventure (fun !) Retro City Rampage et Sonic All-Stars Racing Transformed, pour Wii U.

Février

Bien que de courte durée, le mois de février a été marqué par de grandes nouvelles, à commencer par le jeu de rôle Fire Emblem : Awakening, pour la Nintendo 3DS. Nous ne croyons pas vraiment aux notes, mais il convient de souligner que le jeu a obtenu une moyenne de 9,3 sur Metacritic, ce qui est beaucoup.

Le mois de carnaval a également vu naître Dead Space 3, Aliens : Colonial Marines et Crysis 3. Mais calmez-vous, ces trois derniers entrent dans la catégorie des moins légaux. Dans Dead Space 3, une grande partie de la tension et de la terreur présentes dans les jeux précédents de la série a été perdue, tandis que dans Colonial Marines, les mots ne pouvaient pas décrire la déception de jouer quelque chose d’aussi mauvais sur la base d’une si bonne série. Seulement en jouant, même pour ressentir – ce que nous ne recommandons pas.

Baldur’s Gate : Enhanced Edition et Brütal Legend sont venus sauver les bons jeux du passé, le second n’étant qu’une nouvelle version pour Mac de l’aventure 2009.

C’est également en février que nous avons reçu la nouvelle tant attendue de l’annonce concernant la PlayStation 4. Sony a pris tout le monde par surprise, en programmant un événement pour le 20, et en comptant sur elle, sortie de nulle part, pour lancer sa nouvelle console plus tard dans l’année. Bien qu’il n’ait pas montré grand-chose – pas même la console elle-même, seulement la commande – les attentes à l’égard du jeu vidéo sont restées élevées.

  Pokémon X Y ramènera les Pokémon de la première génération

Mars

Un nouveau Castlevania pour Nintendo 3DS, un nouveau Naruto, un nouveau Dieu de la guerre, StarCraft II : Heart of the Swarm, de nouvelles aventures très attendues de la très jeune Lara Croft dans Tomb Raider… Ce qui a vraiment retenu l’attention en mars, ce sont deux facteurs, l’un de fiasco, l’autre de succès retentissant.

Pour commencer, Maxis a lancé le nouveau SimCity avec EA Games, au milieu de nombreuses promesses d’un jeu énorme et innovant – ce qui était effectivement le cas, mais nous n’avons pu le constater qu’après avoir essayé de jouer pendant au moins une semaine. En raison de l’énorme flux de personnes voulant découvrir la nouvelle ville des Sims, les serveurs d’EA ont tout simplement implosé. Il a fallu beaucoup de travail et de patience pour peaufiner les bords du jeu, qui s’est avéré moins convaincant : les petites cartes, le mode toujours en ligne et d’autres limitations pratiques ont fini par faire de SimCity l’un des fiascos de l’année.

Déjà dans les cas de succès, Bioshock Infinite entre avec des éloges. L’intrigue des têtes qui explosent, la subtilité de l’acolyte Elizabeth, l’intrigue, les effets visuels, tout cela s’est réuni pour faire d’Infinite l’un des plus grands jeux de 2013 (et 2014, et 2040, et la vie).

Avril

Le deuxième trimestre a apporté des sorties pour tous les goûts : en matière de lutte, Injustice : Gods Among Us, de NetherRealm, producteur de Mortal Kombat, rendu beau. En France, le jeu a été entièrement localisé, faisant entendre les voix des doubleurs responsables des personnages de la série DC au pays des Tupiniquins.

Pour les ordinateurs portables, Guacamelee !, un bagarreur tout en humour, e Lego City Undercover : The Chase Begins ont été bien commandés. Far Cry 3 : Blood Dragon, une blague du premier avril qui est devenue réalité, a obtenu le titre de surprise reconnaissante du mois d’avril – et de l’année, puisqu’elle a gagné le prix du meilleur DLC de VGX. FPS, une extension autonome de Far Cry 3, est une grande satire des films d’action des années 80.

  5 ordinateurs portables que vous avez perdus au profit de la Game Boy

Mai

Outre le lancement de Metro : Last Light, May nous a présenté le dernier point culminant de la nouvelle génération : Microsoft a annoncé sa nouvelle console, la Xbox One. Parmi les nombreuses controverses concernant ses politiques de protection de la vie privée, la présence de DRM et le nouveau Kinect, le jeu vidéo a fini par donner une impression négative dans ses premiers mois de “vie”, qui a changé avec le temps.

Juin

Arrivé officiellement au milieu de l’année, le mois de juin a été marqué par l’E3, le plus grand événement mondial dans le domaine des jeux vidéo, qui a presque éclipsé la sortie de The Last of Us, un jeu d’action post-apocalyptique exclusif pour PlayStation 3, qui a été l’un des temps forts de l’année et a gagné quatre prix sur VGX.

Lors de l’événement de Los Angeles, Sony et Microsoft se sont montrés des enfants en colère et ont mené une subtile bataille d’indirects, ce qui n’est pas vraiment le cas. L’important est que, comme chaque année, l’événement a réuni les plus grands noms de l’industrie, mais avec un point fort intéressant : les Indiens ! C’est vrai : les développeurs indépendants ont eu une participation très spéciale pendant la foire, révélant des partenariats avec des producteurs importants (comme Sony et Microsoft eux-mêmes, par exemple).

Des jeux comme Battlefield 4 et GTA V ont remporté de nouvelles bandes-annonces, augmentant de façon exponentielle le train de l’excitation, tandis que de nouvelles propriétés intellectuelles comme Titanfall, Destiny et Project Spark ont été les attractions surprises de la foire.

Et ce n’était que la première moitié de l’année. Restez à l’écoute pour la deuxième partie de notre rétrospective pour voir ce qui s’est passé à partir de juin ! ?

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire