Logiciels

Google bloque le routage des locations de films dans les appareils Android (Reuters)

Il est de plus en plus difficile de comprendre exactement ce que Google fait avec Android. La toute dernière décision de la société est que les appareils qui ont été acheminés ne pourront pas louer de films en utilisant Android Market, sous prétexte que cela pourrait faciliter le piratage.Ainsi, si vous possédez une tablette ou un smartphone avec Android et que vous avez le compte de l’appareil, vous obtiendrez un message d’erreur lorsque vous essaierez de louer un film par le biais du nouveau service de location de films de Google, Movies (pour l’instant, uniquement disponible aux États-Unis). Le message que vous recevez est “Impossible d’obtenir la licence pour [titre du film] (erreur 49)”.

Selon Google, cette décision concerne “les exigences liées à la protection des droits d’auteur”. En d’autres termes : pour des raisons totalement inconnues, une personne qui a des racines dans le matériel est un pirate potentiel, et ne peut donc pas avoir accès aux films. Ce qui est amusant, c’est qu’en théorie il est beaucoup plus facile d’utiliser l’outil de recherche de Google pour trouver des versions de haute qualité des films que de trouver un moyen de les pirater par le biais de la tablette ou du téléphone portable racine.

  Pourquoi Musical.ly a-t-il changé de nom pour devenir TikTok ?

En tout cas, les utilisateurs ont déjà commencé à remettre en question cette décision de Google, en colère contre une autre tentative de bloquer ou d’empêcher l’utilisation d’un système “gratuit” comme Android. En théorie, il ne devrait pas y avoir de problème pour acheminer un téléphone portable avec Android, que ce soit pour installer une version modifiée du système ou pour le mettre à jour officieusement, lorsque le fabricant renonce à publier de nouvelles versions d’Android pour l’appareil.

Il convient également de rappeler qu’Apple n’impose aucune restriction aux iPhones et autres appareils qui ont fait l’objet d’une évasion. Ironique, n’est-ce pas ?

A propos de l'auteur

Véronique

La trentaine, maman de deux petits monstres de 10 ans. Je pèse chaque jour le pour et le contre dans l'utilisation des écrans pour mes bambins !
J'écris souvent depuis les transports en commun (#teamTablette).

Laisser un commentaire