Mobile

Wired énumère 7 causes pour lesquelles Nokia ne doit pas être aimée aux États-Unis.

La blogueuse Pryia Ganapati a décidé d’énumérer sept raisons pour lesquelles Nokia n’est pas un fabricant de téléphones portables “bien-aimé” aux États-Unis. Nous, sur PerlmOl News, avons décidé de reproduire (et de commenter !) la liste de Ganapati ici, avec une brève explication sur chaque article. L’article complet, en anglais, peut être consulté sur le site de Gadget Lab.

Marque faible : alors qu’Apple, RIM et Palm diffusent des publicités à la télévision, dans la presse et sur le web, Nokia fait très peu à cet égard. Et tout le monde le sait : “la publicité est l’âme des affaires”.

Perte de l’attention sur la production pour le CDMA : Nokia a fait de grands paris sur le GSM, qui est devenu populaire dans le monde entier. Toutefois, sur le marché nord-américain, la lutte avec le CDMA reste d’actualité : Verizon et Sprint adoptent la technologie la plus ancienne, tandis que AT&T et T-Mobile préfèrent la plus récente.

  Le déverrouillage de la reconnaissance faciale du Galaxy S8 n'est pas très sûr

Mauvaise exécution : Ganapati cite comme exemple de projets Nokia mal exécutés le lancement d’Ovi, un magasin de jeux, d’applications, de vidéos et de podcasts. qui, le premier jour, a rencontré de grandes difficultés en raison de la demande énorme (et mal calculée).

Absence de relation avec les opérateurs : alors qu’en France, le plus courant est de voir des opérateurs vendre des appareils Nokia, avec des subventions et des contrats d’au moins un an, aux États-Unis, c’est l’inverse. Nokia gringa préfère vendre ses propres combinés non verrouillés sans subventions.

Design inhabituel : Bien que les Américains préfèrent les téléphones portables “anorexiques”, Nokia insiste pour fabriquer des appareils “vraiment minces”. Un autre problème pour le marché américain est le manque de flip phones, que la société refuse de produire parce que les Européens ne l’aiment pas. (Note : Nokia est finlandaise)

Symbian : selon un analyste entendu par Pryia Ganapati, le logiciel de Nokia est “très buggé, très difficile à utiliser et très maladroit”.

  L'iPad Wi-Fi arrive en Chine ce mois-ci

App Store insignifiant : Depuis le lancement de l’App Store par Apple il y a un an, le magasin est devenu un modèle de vente encore inaccessible. Nokia fait de gros efforts avec Ovi, mais se heurte à des problèmes. Par exemple, pour acheter une application, vous devez effectuer une transaction par carte de crédit distincte pour chaque achat.

Au niveau mondial, Nokia est toujours le plus grand fabricant. L’année dernière, 468 millions d’appareils ont été vendus, soit une augmentation de 7,8 % par rapport à 2007. L’Amérique du Nord est la région qui achète le moins les téléphones portables de l’entreprise (16 millions), tandis que la région Asie/Pacifique est celle qui en achète le plus : 115 millions d’appareils vendus. L’Amérique latine a été responsable de l’achat de 51 millions de téléphones portables en 2008.

A propos de l'auteur

Zineb

Enseignante en lycée, je m'intéresse à tout ce qui touche aux nouvelles technologies. #teamMac sur PerlmOl (je ne me sépare d'ailleurs jamais non plus de mon Iphone).

Laisser un commentaire