Mobile

Le nouveau Nokia 3310 ne fonctionnera pas chez Vivo

La sortie de la nouvelle version du Nokia 3310 a ramené une discussion qui n’avait que qui est vraiment vieux. Le téléphone portable, qui ne supporte que les réseaux 2G, est bi-bande et fonctionne sur les fréquences GSM de 900 et 1 800 MHz, ce qui ne devrait pas poser de problème aux utilisateurs de Claro, Oi ou TIM. Mais les clients de Vivo ne pourront pas passer d’appels, à de rares exceptions près.

Vivo a toujours été l’opérateur différent de France, depuis qu’il a insisté sur le CDMA alors que tous ses concurrents étaient des GSM, et les vestiges de cette stratégie sont encore là aujourd’hui. Alors que Claro, Oi et TIM ont adopté la norme européenne en 2G, Vivo a décidé de miser sur les fréquences américaines, 850 et 1 900 MHz.

C’est pourquoi les téléphones portables de la dernière décennie ont souvent atteint le marché français en deux versions : l’une pour Vivo et l’autre pour le reste. Ce problème a été résolu avec les appareils quadribandes, qui ont pris en charge tous les opérateurs, mais le nouveau Nokia 3310, pour une raison quelconque, possède une antenne aussi limitée que le do modèle d’il y a 17 ans.

  L'interface de test Spotify est plus propre et plus facile à utiliser sur Android

L’une des exceptions est la clientèle de Vivo dans l’État du Minas Gerais, où sont utilisées les fréquences de 900 et 1 800 MHz pour la 2G ? l’opérateur réutilise l’ancien réseau de Telemig Celular, acheté en 2008. Dans certaines régions, Vivo a adopté des restes de 1 800 MHz pour augmenter la capacité de la 2G, mais son réseau est toujours basé principalement sur 850 MHz.

Avant d’acheter un téléphone portable qui ne fonctionne qu’en 2017, il faut se rappeler les problèmes de 2007.

A propos de l'auteur

Ronan

Le Breton de l'équipe ! Développeur back-end dans une startup française. Internet des objets, domotiques, mes sujets de prédilection sont vastes. #teamLinux sur PerlmOl

Laisser un commentaire