Logiciels

Webflow, un outil pour démocratiser la construction de sites réactifs

Et si, au lieu de vous tuer avec des balises HTML, des “alligators” sans fermeture et des divs qui n’obéissent pas, vous pouviez simplement faire glisser les boutons, les fenêtres et les coins ? Webflow s’accompagne d’une proposition de base visant à simplifier la construction de sites web réactifs, qui fonctionnent bien tant pour ceux qui accèdent à de grands écrans sur leur bureau que pour ceux qui voient sur des tablettes et des smartphones.

Le principe est le même que celui de la dernière Frontpage de Microsoft, avec une tendance à la “wordpressization” des sites réactifs – au lieu de s’inquiéter des connaissances techniques, les utilisateurs devront simplement utiliser la créativité et les outils disponibles pour construire des sites réactifs, créer des effets sur les images et les animations comme des “transitions”.

L’idée a été inspirée par Blogger, qui, il y a une dizaine d’années, était la référence en matière de démocratisation de la publication sur Internet – il suffisait d’avoir une idée en tête, un ordinateur et quelques clics pour mettre le contenu à la disposition de tous ceux qui voulaient le voir. “C’était incroyable de voir combien de barrières ont été levées par cet outil [le blogueur], qui permet aux gens de partager leurs idées sur le web. Vous n’avez plus à vous soucier de l’hébergement, des serveurs FTP, du code HTML, de la maintenance, etc. – il vous suffit de taper un message et de cliquer sur publier – c’est pratiquement magique”, se souvient Vlad Magdalin, l’un des créateurs de Webflow.

  Firefox 63 gagne le blocage contre le suivi des publicités

Élégant et promettant d’être très efficace, le Webflow a été construit par l’union des efforts des frères Magdalin – Vlad est développeur et Sergei est concepteur – ce qui a permis à l’outil de devenir un mélange prometteur des deux expertises. La principale préoccupation de M. Vlad était de rendre abstraits des concepts CSS compliqués, tels que les sélecteurs et les cascades, permettant aux utilisateurs de simplement cliquer et faire glisser des éléments et de voir en pratique quels changements se produisent avec les réglages effectués.

Les personnes intéressées peuvent tester une démo disponible sur le site Webflow et qui met en évidence certaines des principales caractéristiques de l’outil, ou regarder la vidéo ci-dessous, qui présente le service. Le duo Magdalin enregistre également le courrier électronique des personnes intéressées, qui seront informées dès que le Webflow sera officiellement lancé.

Après tout, si l’outil est capable de révolutionner et de démocratiser la construction de sites web réactifs autant que Blogger et WordPress l’ont fait, il est plus que bienvenu, il est nécessaire !

  Quoi de neuf (jusqu'à présent) dans Android 6.0 Marshmallow

A propos de l'auteur

Bernard

Bernard

Actuellement responsable informatique dans une PME, je bosse dans le domaine depuis une vingtaine d'année maintenant. Fan inconditionnel de DBZ, et de la triologie Die Hard. #teamWindows sur Perlmol !

Laisser un commentaire